Mis à jour le 

Agadir

Trouver les hôtels aux meilleurs prix avec Linternaute
Chercher un hôtel à Agadir

Un voyage à Agadir

Agadir sur nos forums
MIS A JOUR LE 27 AVRIL 2016 - Agadir, ville de 600 000 habitants, est connue pour être la station balnéaire la plus proche de l'Europe. Le site exceptionnel de la ville comprend une magnifique baie, la plus ensoleillée du monde. Ses 20 km de plage réjouissent toute l'année des milliers de vacanciers, même en hiver. Ville à l'européenne par excellence, Agadir est dotée du plus grand parc hôtelier du Maroc.

Situé entre les sommets du Haut Atlas, le Souss est une région extrêmement fertile, appelé " verger du Maroc ". Avec ses cultures maraîchères et fruitières à perte de vue, le Souss a pour principal débouché le port international d'Agadir. Pas étonnant que la ville ait été longtemps surnommée " le port du Souss " et soit aujourd'hui le plus grand port du Maroc après Casablanca.

Détruite en quasi-totalité par un tremblement de terre en février 1960, Agadir a été reconstruite selon un plan d'urbanisation moderne. Vous l'avez compris, il ne faut pas aller à Agadir pour découvrir une ville marocaine traditionnelle, mais plutôt pour profiter de la plage et des excursions dans la région, notamment dans le parc national du Souss Massa.

Histoire de la ville

Probablement fondée par les Berbères, Agadir attire d'emblée les marins qui longent ses côtes. Baie abritée des vents, terre fertile et source d'eau douce (le "founty"), Agadir a tout pour plaire. En 1505, les Portugais y établissent un comptoir commercial et construisent un port.

En 1541, le sultan saadien Mohammed Cheick, intéressé par la position stratégique d'Agadir pour contrôler la " route de l'or ", s'empare de la ville. Au XVIIe siècle, Agadir est contrôlée par les Berbères. Le commerce portuaire se développe fortement, la ville prospère

En 1760, le sultan alaouite Sidi Mohammed ben Abdallah est jaloux de ce port qui commerce avec l'Europe. Il construit le port d'Essaouira à une centaine de kilomètres au nord pour détourner le commerce européen. C'est un coup dur pour Agadir et la ville se dépeuple peu à peu. Au début du XXe siècle, la population d'Agadir est inférieure à 1000 habitants.

La première moitié du XXe siècle voit le retour d'Agadir sur la scène économique. L'agriculture et la pêche permettent à la ville d'aménager un grand port. Des conserveries sont construites et Agadir devient le 1er port sardinier du monde. Cette activité commerciale n'a d'ailleurs jamais cessé, Agadir reste aujourd'hui le 1er port de pêche du pays.

Malheureusement, le 29 février 1960, à 23H47, la ville est ravagée par un terrible tremblement de terre qui fera 15 000 morts. La quasi totalité des habitations est détruite en quelques secondes. L'ensemble du pays est très ému et la reconstruction d'Agadir devient un défi national. Deux ans plus tard, la ville renaît de ses cendres... en respectant les normes antisismiques.

Aujourd'hui, Agadir est un pôle économique important, grâce à son port. 2ème ville touristique du Maroc après Marrakech, la ville est connue pour sa superbe station balnéaire.


Informations pratiques

Office marocain du tourisme d'Agadir : Immeuble A, Place Prince Héritier Sidi Mohammed.

Météo / Quand partir

Quelle est la meilleure période pour se rendre à Agadir ? Quel y fait-il en ce moment ? Toutes les infos météorologiques et climatiques.
» Météo à Agadir

Transports

Se rendre à Agadir en avion

L'Aéroport d'Agadir Al Massira (22 km au Sud-est de la ville) est desservi par un vol quotidien de Royal Air Maroc, en provenance de Paris.
Notons qu'il existe un vol entre Lyon et Agadir proposé par la compagnie "low cost" Atlas Blues.
Enfin, l'aéroport de Casablanca, le plus grand du pays, assure 4 vols quotidiens pour Agadir.

Attention : il n'y a pas de navette entre l'aéroport d'Agadir et la ville. Le taxi est la seule alternative. Heureusement les prix sont fixés et affichés à la sortie de l'aéroport. Pour se rendre au centre-ville, comptez 100 Dirhams environ soit 10 euros.

En voiture

On peut également venir au Maroc en voiture. Une fois franchi le détroit de Gibraltar, il vous faudra encore une journée de route pour parvenir à Agadir (Tanger - Agadir : 900 km).
De Tanger à Casablanca, l'essentiel du trajet se fait sur autoroute (4 - 5 heures). Comptez 3 heures pour parcourir les 225 km qui séparent Casablanca de Marrakech. Enfin, pour rejoindre Agadir depuis Marrakech, séparés par 260 km, 3 heures de route sont encore nécessaires, avec le franchissement sans difficulté de la partie occidentale du Haut Atlas.

Cependant, nous ne pouvons que vous conseiller de faire des étapes sur ce parcours Tanger - Agadir. Il serait dommage de ne pas s'arrêter pour admirer la beauté de certaines villes !

En train

Le train est le meilleur moyen de voyager entre les grandes villes, pour un tarif proche du voyage en car. En effet, le réseau ferroviaire marocain, géré par l'ONCF, est l'un des meilleurs en Afrique. Chaque train possède deux classes. Les billets de classe inférieure ne sont pas vendus aux touristes. Les places ne pouvant être réservées, il vous suffit d'acheter votre billet à la gare. Conservez vos billets car ils sont contrôlés au cours du trajet et récupérés à la gare d'arrivée. Les enfants âgés de moins de 4 ans voyagent gratuitement.

Si vous avez décidé de venir en train depuis la France, il vous faut descendre à Algeciras à l'extrême Sud de l'Espagne. Une fois le détroit de Gibraltar traversé en car ferry, vous arrivez à Tanger. Bienvenue au Maroc ! Rendez-vous à Tanger gare (à l'entrée de la ville, sur la route de Tétouan). Nous vous conseillons de prendre le train couchette de nuit qui part de Tanger à 23h et arrive à Agadir à 13h30 le lendemain. Attention : les voyageurs endormis se réveillent parfois sans leurs bagages... Vigilance !

En car

Le voyage en car peut être considérée comme la solution extrême au Maroc. A éviter pour les longs trajets car l'espace limité pour étendre les jambes et la chaleur qui règne en été rendent le voyage inconfortable. Toutefois, cette solution est la moins chère, elle aura le mérite de faire voir du pays et permettra de faire connaissance avec des Marocains.

Nous vous conseillons la CTM (Compagnie de Transports Marocains) et la SATAS (compagnie privée) qui offrent un service plus rapide à horaires fixes. Ne vous laissez pas impressionner par les nombreux rabatteurs aux abords des gares routières qui vous vanteront les mérites de telles ou telles compagnies privées. Vous risqueriez d'attendre plusieurs heures que le car se remplisse sans compter que les normes de sécurité y seraient rarement respectées : sièges inconfortables, freins en mauvais état, suspension inexistante, pilote inconscient et pressé d'arriver le plus vite possible...

Partir à Agadir

Santé / Sécurité / Vaccins

PASSEPORT
Les Français doivent être en possession d’un passeport en cours de validité. Les Canadiens, les Belges et les Suisses doivent avoir un passeport valide au moins trois mois après le retour du Maroc. Si vous partez en voyage organisé, une carte d’identité en cours de validité peut être suffisante. Il est toutefois plus prudent de partir avec un passeport et de bien se renseigner auprès de son agence de voyages, de sa compagnie aérienne et de l’ambassade du Maroc. Des voyageurs se voient refuser l’entrée au territoire chaque année, faute de passeport. Aucun visa n’est demandé pour des séjours de moins de trois mois.

SANTE

Aucun risque particulier à Agadir. Il est toutefois conseillé de partir avec une trousse à pharmacie classique, comme vous le feriez en France avec des médicaments contre le mal des transports, la fièvre, les douleurs et la diarrhée, des antihistaminiques, un désinfectant… Prenez soin de vous laver les mains avant de manger et de ne pas boire l’eau du robinet. Prévoyez une crème solaire et un bon répulsif contre les moustiques. Pour les pépins, pas de panique : les pharmacies et les hôpitaux sont très bien équipés à Agadir.

SECURITE

Agadir est une ville relativement sûre, mais comme partout, veillez à ne pas exhiber votre argent et vos objets de valeurs. Évitez de placer votre argent dans la poche de votre pantalon et préférez les sacoches intérieures qui se placent sous les vêtements. Il convient d’être prudent comme vous le feriez ailleurs. Les seuls soucis que vous pourriez avoir se limitent aux chasse-touristes qui insistent lourdement et aux arnaques des lieux très touristiques. Enfin, ne vous promenez pas seul le soir et préférez rentrer en taxi.

Monnaie

Il faut compter entre 55 et 65 € pour deux personnes et par jour pour un budget moyen à Agadir. Une chambre double coûte environ entre 200 et 400 Dh (soit entre 18 et 36 €) et vous pouvez manger pour 50 à 150 Dh (soit entre 5 et 13 €). Les visites de musées, de sites et de monuments coûtent entre 10 et 50 Dh. Prévoyez environ 300 Dh par jour pour la location d’une voiture et 300 Dh pour une excursion d’une journée. Les prix sont assez faibles pour vous permettre de vous faire plaisir une nuit en Riad ou un très bon restaurant lors de votre séjour à Agadir.
La monnaie marocaine est le dirham (Dh) : 1 € vaut environ 11 Dh avec un taux relativement stable depuis quelques années. Dans certains lieux touristiques, il est possible de payer en euros, mais les taux de change vous seront défavorables. Vous trouverez plusieurs bureaux de change à Agadir et vous pourrez retirer de l’argent dans les guichets automatiques. Prenez soin de vérifier que les billets que l’on vous rend sont en bon état auquel cas ils pourraient être refusés. Dans les hôtels d’un certain standing et certains restaurants, vous pourrez régler par carte bancaire.

Bons plans

Le musée municipal d’Agadir abrite le patrimoine amazigh et vous permet de découvrir l’histoire et la culture de la ville. On y trouve une collection permanente et des expositions temporaires sur la culture berbère et surtout amazighe avec des vêtements brodés, des bijoux et des objets de la vie quotidienne. Pour mieux comprendre la spécificité des objets en exposition, n’hésitez pas à prendre un guide. Celui-ci se fera un plaisir de vous conter les histoires berbères et sa culture.

Histoire

Agadir est une ville chargée d’histoire dont le nom signifie « grenier collectif ou village fortifié ». La ville se retrouve tour à tour sous l’emprise des Portugais, des Saadiens, puis des Alaouites. Tantôt prospère, tantôt ruinée, la ville est occupée par la France à partir de 1913 avant de devenir une municipalité de 2 000 habitants. Un tremblement de terre détruit Agadir en 1960. Elle fût reconstruite par la suite avant de devenir une ville de plus de 500 000 habitants et une des villes les plus touristiques du Maroc.

Que voir à Agadir

Où aller ?

Agadir est une des stations balnéaires les plus connues et les plus proches de l’Europe. Elle est située à seulement 3 h 30 de vol de Paris. La ville se démarque par sa splendide baie et son exceptionnel taux d’ensoleillement annuel. Avec ses 20 kilomètres de plage, Agadir accueille des touristes tout au long de l’année et possède la plus grande zone hôtelière du Maroc. Autour de la ville, on peut voir des vergers à perte de vue qui promettent de belles excursions. De profiter autant d’Agadir que de ses environs.

En tant que ville du nord de l’Afrique, les températures sont très chaudes en été. Mieux vaut éviter cette période si vous préférez les températures plus clémentes et vous y rendre en hiver. Comme dans tout le Maroc, les "chasseurs de touristes" sont à l’affût pour tenter de vous vendre quelque chose : souvenir ou excursion. Il faut constamment marchander. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cela… Évitez les lieux bondés de touristes. Enfin, en tant que station balnéaire très prisée par les touristes européens, notez qu’Agadir est loin d’être une ville « traditionnelle » marocaine.

Le centre d’Agadir est la partie la plus dynamique de la ville où il fait bon se promener pour découvrir la mosquée Loubnane, la place des deux fontaines et le grand théâtre de la ville. Le bord de mer est un des lieux les plus touristiques d’Agadir avec un splendide front de mer. C’est ici que se trouve une grande partie des hôtels, bars et restaurants de la ville. Le quartier du Nouveau Talborjt est également très animé. Vous pouvez y visiter la mosquée Mohammed V, le musée mémorial et le jardin Ibn Zaydoun. La Casbah est le plus vieux quartier d’Agadir avec de petites rues escarpées et animées. Cette ancienne forteresse fut construite en 1572 : il ne reste aujourd’hui presque plus rien à la suite du tremblement de terre de 1960. Mais les remparts sont illuminés la nuit et le panorama vaut bien un détour. Le Souk el had est un peu comme la caverne d’Ali-Baba. On trouve de tout dans ce marché : artisanat, vêtements, fruits et légumes, épices, meubles… Enfin, la médina est une sorte de musée en plein air où s’amoncellent des ateliers d’artisans, des résidences, un musée…

Monuments

Retrouvez toutes les informations pratiques sur les plus beaux édifices historiques à Agadir
» Monuments à Agadir

Musées

Tarifs, horaires et informations pratique, voici la liste des musées à visiter à Agadir
» Musées à Agadir

Curiosités naturelles

Etonnants ou hors normes, découvrez les sites naturels les plus insolites à Agadir
» Curiosités naturelles à Agadir

Que faire à Agadir

Restaurant

Agadir regorge de succulents restaurants à cuisine traditionnelle, française ou méditerranéenne. La Scala fait partie des meilleurs restaurants de la ville avec une cuisine méditerranéenne savoureuse avec des produits de la mer et régionaux. Pour une cuisine marocaine créative, nous vous conseillons Le Palais du Jardin pour sa décoration de rêve, ses dégustations de vin et ses bons plats. Enfin, Le Quai propose une cuisine méditerranéenne qui fera saliver les amateurs de poissons et de fruits de mer. Le tout dans un cadre épuré et convivial.

Carte Agadir

Latitude : 30.40 - Longitude : -9.60

Points d'interets les plus remarquables

Agadir, les articles à lire

Agadir, les plus belles photos

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine