Typhon Hagibis : des images dures et un bilan toujours provisoire

Typhon Hagibis : des images dures et un bilan toujours provisoire TYPHON - Avec 37 morts, 17 disparus et 189 blessés, selon un bilan encore provisoire, le typhon Hagibis a bien eu les effets redoutés au Japon.

Présenté comme un "super typhon" par les autorités japonaises en fin de semaine dernière, Hagibis a bien frappé l'archipel avec la puissance redoutée. Sur certaines régions du Japon, il est tombé jusqu'à 30 à 40% de la moyenne annuelle de pluies en seulement 48 heures ce week-end. Jusqu'à six millions de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer leur domicile et pour l'heure, le bilan est déjà lourd : 37 personnes ont perdu la vie, 17 sont encore disparues et 189 ont été blessées.

Si les intempéries ont baissé d'intensité, de vastes zones sont toujours inondées et ce lundi matin, 90 000 foyers étaient toujours sans électricité, le chiffre étant monté à 432 000 pendant le passage du typhon Hagibis, précise Le Monde. Moins de pluies, moins de vent, mais du danger, toujours : les autorités japonaises redoutent encore des glissements de terrain, alors que les dégâts matériels sont déjà considérables.

A Chiba, en plus du typhon, un tremblement de terre

Vingt et une digues ont cédé face à la pression des pluies, un dépôt de train à grande vitesse a été inondé à Nagano, sans compter les conséquences écologiques du typhon Hagibis. Non loin de la centrale de Fukushima, des milliers de kilos de déchets ont été emportés par une rivière en crue.

Autre problème et autre cause des intenses dégâts provoqués, la trajectoire de ce typhon. Habituellement, la région de Tokyo, à la densité de population exceptionnelle, est plutôt épargnée, les cyclones passant davantage au sud-ouest et à l'ouest de l'archipel, des zones où les habitants sont moins nombreux. Par ailleurs, un tremblement de terre s'est déclaré pendant le week-end au large de la préfecture de Chiba, l'une des régions les plus touchées par le typhon Hagibis. "Je suis parti parce que le toit de ma maison a été emporté et la pluie tombait à l'intérieur", a témoigné un habitant de Chiba aux médias publics japonais, résumant bien la situation qui régnait ce week-end sur la pointe du centre-est du pays donnant sur l'océan Pacifique.

Article le plus lu - Brexit : la nouvelle stratégie de Johnson › Voir les actualités