Prise d'otages à Paris : que s'est-il passé rue des Petites écuries ?

Prise d'otages à Paris : que s'est-il passé rue des Petites écuries ? PARIS - Ce mardi vers 16h, un homme a pénétré dans des bureaux situés rue des Petites écuries, dans le Xe arrondissement de Paris, avant d'être interpellé. Les deux personnes prises en otage ont été libérées saines et sauves.

L'essentiel

Il était 16 heures environ ce mardi lorsqu'un homme a fait irruption dans les bureaux d'une agence publicitaire située rue des Petites écuries, en plein coeur du Xe arrondissement de Paris. Alors qu'il s'était fait passer pour un livreur de repas, il a d'abord blessé un homme à l'arcade avant de prendre en otages deux personnes - et non trois - a indiqué la préfecture de police de Paris. Des dizaines de policiers de la BRI sont rapidement arrivés sur place, bouclant la rue et une partie de ce quartier animé.

Une négociation a été entamée vers 17h30 avec le forcené, qui aurait demandé à être mis en relation avec l'ambassade d'Iran pour "transmettre un message au gouvernement". Vers 19h50, l'assaut a été donné. L'individu a été interpellé puis placé en garde à vue par les forces de l'ordre. Identifié comme étant un Marocain de 26 ans, ses motivations sont encore floues mais ne seraient pas de nature terroriste. Il a été transféré ce mercredi matin à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris. Les deux personnes retenues en otage, libérées lors de l'assaut, seraient en bonne santé. 

En direct

11:42 - Le preneur d'otages a fait référence à Nordahl Lelandais

Preuve que les revendications du preneur d'otages de la rue des Petites écuries étaient floues, il aurait évoqué Nordahl Lelandais lors de ses négociations avec les policiers de la BRI. Pour on ne sait quelle raison, Youssef Q. a donc évoqué celui qui a avoué le meurtre de la petite Maëlys sans préciser sa réelle volonté quant à cette affaire. Le forcené a également fait savoir qu'il souhaitait remettre une lettre à l'ambassadeur d'Iran.

11:03 - Un homme dérangé ? Le preneur d'otages a été hospitalisé dans un service psychiatrique

L'homme de 26 ans arrêté ce mardi dans la soirée après avoir retenu trois personnes en otages n'est plus en garde à vue. Il a été transféré cette nuit à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police, selon une source judiciaire citée par l'AFP. Au moment de son interpellation, le suspect était légèrement blessé.

10:17 - Les motivations du preneur d'otages restent "floues"

Qu'a voulu cet individu qui a retenu en otages deux personnes dans le Xe arrondissement de Paris ? Cet homme de 26 ans, lors des négociations avec les policiers de la BRI, avait fait savoir qu'il souhaitait parler avec l'ambassadeur d'Iran, mais ses motivations restent "floues". Une source policière a également indiqué qu'il aurait "tenu des propos pas très compréhensibles" La piste terroriste n'est pas à l'ordre du jour pour l'instant. 

10:06 - Qui est le preneur d'otages ?

Ce mardi, un homme a fait irruption dans les bureaux d'une agence de régie publicitaire parisienne, prenant en otages trois personnes, dont l'une ayant réussi à s'échapper. Le forcené est un jeune homme de 26 ans, connu des services de police pour "petite délinquance", mais il n'est pas fiché S, a fait savoir Gérard Collomb. Le ministre de l'Intérieur l'a décrit comme un "individu plutôt déboussolé psychologiquement, parce qu’il faisait référence à des tas de sujets totalement différents". Cet homme risque gros alors qu'une enquête a été ouverte pour enlèvement et séquestration, violences avec arme, détention d’arme, menace de crime ou de délit et tentative d’homicide volontaire. Alors qu'il a passé la nuit en garde à vue, il a été transféré à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de Paris.

09:36 - Que sait-on des otages ?

Deux personnes ont été prises en otage en fin d'après-midi, rue des Petites écuries, à Paris, affirme la préfecture de police de Paris. Elles sont restées quatre heures avec le preneur d'otages. "L'un d'eux a été aspergé d'essence", affirme BFMTV. Une personne de l'immeuble a été blessée par le preneur d'otages à l'arcade, avant de parvenir à s'enfuir, ajoute Ouest France. Elle a ensuite été prise en charge par les secours. Une femme enceinte serait également parvenue à s'enfuir de l'immeuble. 

08:20 - La prise d'otages a lieu dans une agence publicitaire

La prise d'otages qui a eu lieu ce mardi s'est déroulée dans une société située au 45 rue des Petites écuries, dans le Xe arrondissement de Paris. Il s'agit d'une agence de régie publicitaire baptisée Mixicom, qui compte dans ses rangs des clients connus comme les Youtubeur Cyprien, Norman ou Squeezie. L'agence édite également des sites internet comme JeuxActu, FilmsActu et MusiqueMag.

12/06/18 - 21:40 - Ce que l'on sait du preneur d'otages

On en sait plus sur l'homme qui a pris en otage deux personnes, rue des Petites écuries, à Paris. Une source judiciaire a indiqué à Franceinfo qu'il s'agissait d'un Marocain âgé de 26 ans. L'homme ne serait ni fiché S ni répertorié dans le Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste, toujours selon le média. En revanche, son nom figurerait au TAJ, le fichier des antécédents judiciaires, selon Ouest France. Les motivations de cet homme restent floues. Il a été placé en garde à vue après son interpellation. 

12/06/18 - 19:56 - L'auteur a été interpellé, les otages sains et saufs

L'auteur de la prise d'otages qui a eu lieu mardi 12 juin, rue des petites écuries, a été interpellé vivant, selon la préfecture de police. Les trois personnes retenues en otage, dont une femme enceinte, seraient en bonne santé. La Brigade de recherche et d'intervention (BRI) et la Compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) étaient réunies sur les lieux de la prise d'otage.

12/06/18 - 18:34 - Prise d'otages : il y aurait une troisième personne

Alors qu'une première information nous était parvenue selon laquelle deux personnes étaient prises en otages par le forcené, il semblerait que les otages soient au nombre de trois, indique BFM TV. 

12/06/18 - 17:34 - La prise d'otages a lieu dans une boutique d'informatique, rue des Petites écuries

On en sait davantage sur les lieux d'intervention des forces de police de la BRI. Les policiers ont l'intention de neutraliser l'individu qui s'est retranché dans un magasin spécialisé dans l'informatique et la réparation d'ordinateurs de la rue des Petites écuries.

12/06/18 - 17:27 - L'individu qui détient des otages aurait "un bidon d'essence" et "un couteau"

Selon les informations de France 3 Ile-de-France, le preneur d'otages serait équipé d'une arme blanche et d'un bidon contenant du carburant. Plus tôt dans l'après-midi, France Bleu indiquait que le forcené assurait avoir en sa possession une "bombe". Il a été fait mention également d'une clé à molettes.

12/06/18 - 17:02 - Le preneur d'otages demanderait à être mis en relation avec l'ambassade d'Iran

Selon les informations de France Bleu, le forcené aurait indiqué aux policiers qu'il voulait être contacté au plus vite par les services de l'ambassade d'Iran. La piste d'un acte terroriste est désormais exclue, a fait savoir une source policière à France Info.

Article le plus lu - Macron : une nuit baroque sur le Charles de Gaulle › Voir les actualités

Annonces Google