La Minerve : les "prouesses techniques" qui ont permis de retrouver le sous-marin

La Minerve : les "prouesses techniques" qui ont permis de retrouver le sous-marin LA MINERVE - Le sous-marin La Minerve, disparu en 1968 avec 52 personnes à son bord, a été retrouvé, grâce à de nouveaux moyens technologiques déployés lors d'une nouvelle campagne de recherches.

[Mis à jour le 22 juillet 2019 à 16h43] Le sous-marin La Minerve a été retrouvé ce dimanche 21 juillet, plus de 50 ans après sa disparition. Le 27 janvier 1968, il avait coulé au large de Toulon, emportant avec lui les 52 membres d'équipage. Ce sont de nouvelles opérations de recherches - après celles réalisées pendant deux ans après le naufrage -, et une alliance entre des acteurs privés et publics qui ont permis ce que la ministre des Armées Florence Parly qualifie de de "prouesse technique". "C'est un succès, un soulagement et une prouesse technique. Je pense aux familles qui ont attendu ce moment si longtemps" s'est-elle félicitée sur Twitter. La Minerve a été retrouvé à 45 km des côtes toulonnaises, à 2 370 mètres de profondeur dans la mer Méditerranée.

Florence Parly avait annoncé la mise en oeuvre de nouvelles opérations de recherche en février dernier. Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives a d'abord réalisé de nouvelles études sismiques. Ce sont "des connaissances des courants marins qu'on n'avait pas à l'époque" selon la Marine nationale ou encore des techniques de réduction d'échos sonores de l'Ifremer qui ont permis de délimiter une zone de recherche d'environ 300 km². Un navire de la société privée américaine "Ocean Infinity", ainsi que plusieurs drones sous-marins ont ensuite rejoint le bateau de l'Ifremer pour mener des recherches dans cette zone. Dimanche 21 juillet, deux drones sont retournés à un endroit où des débris avaient été repérés, où ils ont trouvés des éléments permettant d'identifier La Minerve, désormais en trois morceaux.

Le deuil de La Minerve enfin possible

Plusieurs familles attendaient toujours cette redécouverte de La Minerve pour finir leur deuil. Rassemblées par l'initiative d'Hervé Faure, fils du commandant du sous-marin, elles avaient demandé de nouvelles recherches après le cinquantenaire de la disparition du navire et une opération qui avait permis de retrouver un sous-marin similaire, le San Jose, déjà menée par Ocean Infinity. Elles avaient lancé cet appel pour "savoir où reposent ceux qui ont donné leur vie pour leur pays" et pour "permettre d'achever un long travail de deuil qui, pour certains, n'a jamais pu se faire".

La ministre des Armées a également eu un mot pour les familles des victimes, "qui ont attendu ce moment si longtemps". "Grâce à leur action efficace, les familles savent désormais où reposent leurs proches", a-t-elle écrit. Lundi, aucune hypothèse officielle n'a cependant été avancée pour expliquer ce drame.

Article le plus lu - Disparition de Steve : le rapport de l'IGPN publié › Voir les actualités

La Minerve : les "prouesses techniques" qui ont permis de retrouver le sous-marin
La Minerve : les "prouesses techniques" qui ont permis de retrouver le sous-marin

[Mis à jour le 22 juillet 2019 à 16h43] Le sous-marin La Minerve a été retrouvé ce dimanche 21 juillet, plus de 50 ans après sa disparition. Le 27 janvier 1968, il avait coulé au large de Toulon, emportant avec lui les 52 membres d'équipage. Ce...