Moyens de paiement : le grand vrai-faux

© Andriy Popov / 123rf.com

Un commerçant peut refuser un chèque : vrai ou faux ?

VRAI. Un commerçant peut vous refuser un paiement par chèque. Il peut également exiger un montant minimal ou maximal pour l'accepter. Dans ce cas, il doit vous en informer, en l'affichant dans son commerce, au niveau des caisses par exemple, et en le précisant dans ses conditions générales de vente. Dans l'éventualité où le commerçant vous suspecte d'un chèque en bois, il peut également vous refuser ce moyen de paiement. Par le biais d'un système de garantie de paiement, il peut vérifier que le chèque que vous lui soumettez n'est pas sans provision, volé ou perdu.
Suggestions de contenus