Maurane : les causes de sa mort ont été révélées par la justice belge

Maurane : les causes de sa mort ont été révélées par la justice belge MAURANE - Plus d'un mois après le décès de Maurane, la justice belge a révélé les causes de la mort de la chanteuse. Maurane est morte "d'une cause accidentelle".

[Mis à jour le 15 juin 2018 à 16h44] Les causes de la mort de la chanteuse Maurane, décédée le 7 mai dernier, ont été dévoilées ce 15 juin. Le parquet de Bruxelles a annoncé que la chanteuse de 57 ans était décédée d'une "cause accidentelle" et que l'enquête sur sa mort allait être fermée. "Le dossier a été classé sans suite pour absence d'infraction. Aucune intervention de tiers n'a a été relevée. Le décès est de 'cause accidentelle'", a expliqué le parquet dans un communiqué, sans donner plus de précisions. Joint par l'AFP ce vendredi, Denis Goeman, le porte-parole du parquet, a précisé qu'il fallait entendre par "cause accidentelle" à la fois absence d'intervention d'un tiers, et absence d'acte volontaire, excluant de fait l'hypothèse d'un suicide rapporte France Bleu

Le 7 mai dernier, Maurane avait été retrouvée morte à son domicile bruxellois. Après son décès, puisque les causes de sa mort n'avaient pas été rendues publiques, des hypothèses avaient été avancées alors que les fans s’interrogeaient. Dans les médias, Michel Fugain et Liane Foly, amis de Maurane depuis de nombreuses années, avaient notamment évoqué un "accident". Le site Sudinfo.be avait quant à lui évoqué un autre scénario et avait écrit que la chanteuse Maurane avait "été foudroyée par une crise cardiaque" d'après les constatations de la police scientifique et un médecin légiste. Il s'avère finalement que Maurane est décédée d'une "cause accidentelle", dont la nature reste inconnue.

Article le plus lu - Remaniement : découvrez le nouveau gouvernement › Voir les actualités

Annonces Google