Bertrand Delanoë aux côtés du maire de Londres

Le maire de Paris s'est rendu ce week-end à Londres pour soutenir son homologue travailliste Ken Livingstone, en course pour un troisième mandat à la tête de la ville. Dans son discours, le maire de Paris a mis en avant l'amitié qu'il entretient depuis sept ans avec le britannique et n'a pas hésité à critiquer sévèrement son adversaire, le candidat conservateur Boris Johnson, qu'il a taxé d'antieuropéen.

Très liés, les deux maires actuels de Paris et de Londres ont affirmé être une source d'inspiration mutuelle l'un pour l'autre. Si Ken Livingston entend reprendre les concepts de Vélib' et de Paris-Plage pour les adapter au contexte britannique d'ici 2010, Bertrand Delanoë aimerait quant à lui prendre exemple sur la politique de son homologue en matière de circulation. Que les parisiens se rassurent, il n'entend pas instaurer un péage urbain, mais voudrait que l'Etat français taxe les camions polluants et les 4X4 roulant en ville.

Le jeudi 1er mai, les londoniens s'exprimeront dans les urnes. Bertrand Delanoë saura alors s'il peut toujours compter Londres parmi ses plus proches alliés.