Dividendes : comment choisir entre cash ou actions ?

Dividende en numéraire dividende en actions Le dividende voté par l'assemblée générale des actionnaires est versé en numéraire ou en actions. Selon les cas, l'actionnaire a le choix entre ces deux modes de rémunération. Si votre cas, voici comment arbitrer.

Le choix du mode de versement, en numéraire ou en actions, repose sur deux principaux critères : votre souhait d'avoir le choix ou non de réinvestir le dividende perçu et la fiscalité sur les plus-values. Si vous choisissiez le dividende en numéraire, le montant sera proportionnel au nombre d'actions détenues. Imaginons un dividende de 0,50 euro par action et vous avez 20 actions, vous pourrez toucher 10 euros.

Avec le dividende en numéraire, vous choisissez la manière dont vous utilisez les sommes perçues.

Et le jour du versement le cours de l'action baisse d'autant, c'est-à-dire 0,50 euro, sauf autre évènement qui peut venir soit accentuer la baisse mécanique soit la modérer ou la compenser. Ce n'est pas la seule conséquence. Cette somme est soumise aux prélèvements sociaux et à l'impôt sur le revenu. Vous devrez porter vos 10 euros à la connaissance de l'administration fiscale au moment de faire votre déclaration. Pour les dividendes de 2011, ils seront à déclarer en 2012. Ceci ne s'applique si vous avez acquis vos actions par l'intermédiaire d'un plan d'épargne en actions.

 

Dividendes en actions

Si vous optez pour le dividende en actions, vous devez vérifier que vous possédez un nombre suffisant d'actions. Une action est indivisible. En fonction du montant du dividende par action, il est fixé le nombre d'action à détenir pour en obtenir une nouvelle. Pour un dividende de 0,50 euro sur action à 5 euros, cela revient à posséder 10 actions pour obtenir une nouvelle action. Il peut-être prévu par l'assemblée générale que pour le cas où un actionnaire n'obtient pas un nombre entier d'actions qu'il puisse compléter en complétant par un versement en espèce; le montant restant du pour obtenir une action. L'assemblée générale peut aussi décider d'arrondir au nombre d'actions supérieur. Si vous obtenez 3,58 actions, vous en aurez en réalité 4 actions.

Comme ce processus s'avère technique, il faut aussi vous assurer que la valeur marchande de ses nouvelles actions équivaut bien au montant en numéraire. Si vous n'avez pas le nombre d'actions adéquat, vous ne pourrez pas obtenir de nouvelles actions "gratuites". Là encore, le jour où sont émises les nouvelles actions cela entraine une modification sur la valeur de l'action. Mais cela est moins mécanique que pour le détachement du coupon. La valeur va indirectement baisser dans la mesure où le nombre de titres en circulation augmente et qu'en fac, si le marché n'a pas changé de perception, la demande ne sera pas plus importante.

Mais ce phénomène peut être accentué ou effacé si d'autres informations sont prises en compte par le marché au même moment. Pour vous, cela va augmenter le rendement de vos actions. D'un côté, pour une même mise vous avez plus d'actions. En cas de revente, et si le cours est supérieur auquel vous avez acquis vos actions, vous aurez un gain supérieur. De l'autre, les années suivantes, vous percevrez un dividende plus important, à proportion des nouvelles actions. Dans les cas, la fiscalité ne s'appliquera qu'au moment de la cession des actions.

 

Actions / Placement argent