Options binaires et crise mondiale, un bien pour un mal ?

Options binaires et crise mondiale ont de nombreux points communs. L’une et l’autre présentent des opportunités à ne pas manquer.

Car elles sont intimement liées. En effet, avec les options binaires, un investisseur peut gagner de l’argent aussi bien quand les cours chutent que quand ils remontent. En réalité, plus le mouvement baissier ou haussier est fort et rapide, plus ses perspectives d’augmenter son capital sont grandes et réelles. Mais comment peut-on miser sur une crise des marchés boursiers ?

2008, l’année de la crise mondiale

L’année 2008 est connue dans le monde entier comme l’année où la crise financière s’est propagée. On ne s’étonnera pas que la source de cet évènement planétaire soit née dans le lieu sacré de la finance, à savoir Wall Street. Au cours des mois qui suivirent, aucune Nation n’a pu échapper aux conséquences de cette folie qui s’était emparée des banquiers. C’est d’ailleurs la soudaine fragilité des banques les plus réputées qui a entraîné la faillite de nombreuses sociétés dans les secteurs de la construction immobilière, de l’automobile, du tourisme ou de l’alimentation.
Il aura fallu attendre plus de 4 ans pour que les marchés boursiers se récupèrent. Mais quelle récupération ! Prenons l’exemple du CAC40, l’indice de référence de la France. En juin 2007, le CAC40 atteint un record de cotation à près de 6200 points. En mars 2009, soit à peine 20 mois plus tard et après avoir suivi une tendance baissière aussi violente qu’imparable, le cours de l’indice affichait moins de 2400 points. C’est à partir de cette date que la courbe haussière s’est mise en place pour atteindre 4 600 points en juin 2014. Ce même type de schéma est constaté sur les autres indices internationaux. Par contre, il est inversé sur les valeurs refuges comme l’or, l’argent ou le franc suisse.
Ces mouvements peuvent paraître totalement illogiques pour un novice. Or, ils ne le sont pas.

Stabilisation et renversement de tendance

Options binaires et crise mondiale sont liées par des mécanismes qui s’alimentent l’un et l’autre.
En effet, dans tous les types d’investissement, il faut respecter une règle simple : il faut acheter quand le prix d’un produit est bas et le vendre quand il est à son plus haut.
En 2010, la chute infernale des marchés s’est plus ou moins stabilisée. La majorité des indices, des actions, des matières premières et des devises avaient atteint soit leur plus bas soit leur plus haut niveau historique. Dès lors, le mouvement était prêt pour une inversion de tendance. Cela s’explique par un équilibre récurrent et permanent entre les vendeurs et les acheteurs. Quand un cours a atteint l’extrémité de son canal, il ne peut que repartir dans le sens inverse.
En ce sens, les options binaires et la crise mondiale sont cohérentes.

Quid de la crise ?

Néanmoins, et alors que les places boursières sont dorénavant toutes dans le vert ou que les comptes des nantis sont à leur plus haut niveau dans les paradis fiscaux (dont l’État américain du Delaware), les classes moyennes et les populations défavorisées subissent les contrecoups de cette crise phénoménale ; les déficits se creusent, les impôts augmentent, le taux de chômage bat de nouveaux records chaque mois, etc.
En France, et dans bien d’autres pays, une crise politique a succédé à la crise financière. Il semble que nos grands dirigeants ne trouvent pas de remède pour apaiser ces maux. Cependant, pour les grandes banques, la crise financière n’est plus qu’un lointain souvenir.
Pour se sauver de ce désastre, il suffit de suivre la direction qu’indiquent ces acteurs économiques, car aucun particulier n’a la capacité d’influer sur un cours à lui tout seul. Il lui faut donc suivre la tendance.

En ayant investi de manière stratégique sur les options binaires et la crise mondiale à la baisse puis à la hausse, un particulier n’aurait pas seulement préservé son pouvoir d’achat, il l’aurait amélioré. En conclusion, n’attendons pas trop de notre banquier ni de nos hommes politiques et prenons à bras le corps le cours de notre vie en respectant les tendances logiques des marchés.

Annonces Google