Maël Bernier (Empruntis) Sébastien de Lafond (Meilleursagents.com) "La menace sur l'emploi amène les banques à être plus strictes sur le niveau d'endettement"

Les banques sont toutes d'accord pour appliquer le principe d'un taux d'endettement autour de 33 % des revenus. C'est même redevenu un critère strict ; il n'y a plus la souplesse qui existait en 2010 ou 2011, indique Maël Bernier, porte-parole d'Empruntis. Les banques ne veulent pas surendetter les ménages si l'un des deux membres d'un couple, par exemple, venait à perdre son travail. Or une telle menace plane.

Vente immobilier / Prêt immobilier

Dernière minute