Détecteur de fumée : les prix varient considérablement, attention aux arnaques

Détecteur de fumée : les prix varient considérablement, attention aux arnaques Quel est le bon prix d'un détecteur de fumée ? Tous les Français doivent être équipés de cet appareil avant le 9 mars. Mais l'achat ne doit pas être fait à la légère.

Ce n'est pas parce que son installation est obligatoire qu'il faut acheter n'importe quoi. Les prix des détecteurs de fumée, qui varient du simple au triple, voire de manière encore plus importante, ont de quoi déconcerter le consommateur non averti. Les produits d'entrée de gamme sont accessibles à partir de 15 euros en moyenne. Ces appareils sont en réalité aussi efficaces que les autres plus chers, l'important est de veiller à se procurer un produit avec le marquage NF pour éviter les mauvaises surprises.

Comment expliquer dans ce cas les différences de prix ? Tout simplement parce que les détecteurs de fumée plus chers doivent proposer d'autres options ou une prolongement de garantie. Les appareils plus sophistiqués intègrent par exemple une pile au lithium qui dure près de 5 ans, d'autres intègrent un bouton de mise en sourdine temporaire, d'autres font également détecteur de monoxyde de carbone.

Les prix les plus élevés concernent les détecteurs de fumée interconnectables de la domotique. Souvent reliés à d'autres appareils via une box Internet, ils intègrent une technologie basée sur la praticité, puisque contrôlables depuis un produit centralisé, voire à partir de son smartphone. Quel que soit le modèle choisi, la loi impose aux propriétaires d'équiper les logements d'un détecteur de fumée avant le 8 mars.

EN VIDEO - Attention aux arnaques concernant les détecteurs de fumée !

Article le plus lu - Renaud a demandé à être hospitalisé › Voir les actualités

Annonces Google