Publi-information

Débranchez vos préjugés sur la domotique

Trop chère, compliquée à installer… La domotique suscite beaucoup d'idées reçues qu'il est temps d'envoyer aux oubliettes. Car les économies d'énergie réalisées, elles, sont bien réelles.

Idée reçue n° 1 : la domotique, c'est trop cher pour moi

Plutôt que de se décourager en consultant des offres standardisées souvent surdimensionnées, il faut commencer par s'interroger sur ses besoins et son mode de vie. Il est ensuite possible d'ajuster de nombreuses variables pour réaliser son installation à un prix raisonnable : type de matériel utilisé, options souscrites, nombre de pièces à équiper, ajustement des plannings de chauffe, etc… N'oubliez pas que le pourcentage d'économies d'énergie réalisées sera, lui, proportionnel à votre investissement de départ, et peut fortement grimper : 1 degré de chauffage en moins correspond à 7% d'économie sur sa facture.

Idée reçue n°2 : la domotique, ce n'est pas écolo

Si un système domotique utilise de l'énergie pour fonctionner, il permet surtout de réaliser de substantielles économies grâce par exemple à l'extinction centralisée (en un clic ou programmée) de tous les appareils énergivores de la maison, l'optimisation du chauffage au travers d'une programmation très fine associée à des scénarios d'ouverture et de fermeture des volets roulants automatisés… In fine, la domotique sert surtout à arrêter le gaspillage d'énergie, sans rogner sur votre confort.

Idée reçue n° 3 : mon logement est trop petit ou trop vieux pour bénéficier de la domotique

Vivre dans un appartement ou une petite maison n'empêche pas d'avoir des volets, des lampes, du chauffage, une alarme… autant d'équipements dont le fonctionnement gagne à être automatisé pour améliorer votre confort quotidien et réaliser des économies d'énergie. Quant à se priver de ces atouts sous prétexte qu'on vit dans un logement ancien, c'est bien dommage. Installer un système domotique nécessite parfois quelques travaux, mais les technologies sans fil utilisées aujourd'hui en minimisent beaucoup l'importance.

Idée reçue n° 4 : la domotique, c'est pour les geeks

L'aspect technologique de la domotique peut en intimider certains. Il suffit pourtant d'avoir entre les mains un dispositif de commande centrale pour réaliser à quel point il est facile de contrôler toute sa maison depuis une interface unique, par exemple grâce à une application qui agrège tous les appareils connectés. C'est tactile, intuitif, bref, c'est à la portée de chacun.

Idée reçue n° 5 : la domotique rend vulnérables mes données personnelles

Un système domotique recueille des données sur la vie dans la maison et les activités des membres de la famille afin de s'adapter en temps réel à leurs attentes. Que deviennent ces données ensuite ? Les acteurs de la domotique sont de plus en plus attentifs à ces questions. Par exemple, Sowee, filiale du groupe EDF, qui propose plusieurs offres domotiques innovantes, s'engage pour le respect et la protection des données avec quatre principes essentiels : l'information des clients quant à leur utilisation, la sécurité d'accès à ces dernières, la pédagogie concernant leur usage, et la responsabilité pour garantir l'intégrité de la confidentialité des données.

Sécurité / Eclairage