Barbe, quand tu nous tiens...

La barbe est tendance. Le poil ne se cache plus. Oui, mais… Pour que l’effet corresponde à vos attentes et vous valorise au mieux, Messieurs, le poil a ses exigences et ses contraintes.

Quel que soit votre choix, pensez toujours à :

1- Adapter la barbe, le bouc, la moustache… à votre forme de visage.
2- Harmoniser l’une ou l’autre de ces "parures" à vos cheveux.
3- Choisir et utiliser le bon outil (tondeuse, rasoir, coupe-choux…) à bon escient.
4- Entretenir la qualité de la peau en lui apportant les soins adaptés.

Pour ce premier rendez-vous, découvrons ensemble les secrets d’une barbe naturelle et d’une barbe sculptée.

La barbe naturelle : votre préférée


Olivier Ploton © Archives Larousse

La barbe de 2/3 jours est aujourd’hui, celle que vous préférez. Mais derrière cette apparence "naturelle", de l’attention, des soins et un certain savoir-faire.

Sachez tout d’abord, que la barbe dite "naturelle" est en fait une barbe non structurée sur tous les contours. Elle peut se porter, comme vous préférez, courte ou longue. Son aspect "naturel" qui ne doit jamais côtoyer le négligé, implique de votre part, ou de celui de votre barbier, une mise à jour de sa longueur une ou deux fois par semaine.

Mon conseil : rafraîchissez juste le contour des lèvres et légèrement le bas du cou.

L’astuce : pour délimiter les contours, peignez votre barbe de haut en bas pour lisser le poil et ainsi obtenir une meilleure ligne de coupe. Selon la longueur souhaitée, utilisez la tondeuse avec ou sans sabot. 

La barbe sculptée : la plus stylée


Olivier Ploton © Archives Larousse

Tous les "accros" à leur image, seront ou sont déjà séduits par ce type de barbe qui réclame un peu plus de travail que la précédente : les zones à entretenir avec soin sont plus nombreuses et requièrent un soin à chaque étape.

Mon conseil : deux ou trois fois par semaine, nettoyez le contour de lèvres et commissures, le bas de cou et les pommettes avec une tondeuse sans sabot.

Une fois par semaine : taillez l’ensemble de la barbe avec une tondeuse munie d’un sabot.

L’astuce : la ligne de la barbe dépend de la forme de votre visage et de votre pilosité naturelle. Si elle est conséquente, aérez les zones fournies, comme les pommettes et le bas du cou.Cela évitera l’effet "broussaille". 


Autour du même sujet

Annonces Google