Les métiers les plus bizarres autour du monde

Les métiers les plus bizarres autour du monde Dormir avec des inconnus, pousser de force les gens à l'intérieur des rames de métro, nettoyer les yeux au couteau... sont des tâches rémunérées dans certains pays. Avec un peu d'imagination, ces métiers loufoques pourraient peut-être enrayer le chômage en France...

1 – Les pleureuses professionnelles en Inde

Selon une coutume indienne, dans certaines parties du Rajasthan, des femmes sont engagées après les décès. Leur rôle est de pleurer en public les défunts à la place de leurs proches, car eux ne sont pas autorisés à montrer leurs émotions en public. Elles "forcent" ainsi les autres personnes présentes à l'enterrement à pleurer avec elles. Elles sont appelées des "rudaali", signifiant "femme pleureuse".

2 – Les "nettoyeurs" d'yeux au couteau en Chine

En Chine, rien de tel qu'un employé muni d'une grosse lame pour vous nettoyer les yeux en toute sérénité. Pratiquée dans la province du Sichuan par d'adroits barbiers, cette technique ancestrale vous promet des globes oculaires propres de tout insecte et poussière.

3 – Les "traverseurs" de rivières au Vietnam

Dans les contrées reculées du Vietnam, il faut parfois traverser des rivières pour aller travailler ou étudier. Seulement pour les mauvais nageurs, cela peut vite devenir un calvaire. La solution ? Se glisser dans un grand sac en plastique qu'un homme se chargera de porter pour vous faire traverser la rivière !

4 – Les hommes de paille en Asie

En Chine, certaines entreprises engagent des occidentaux pour donner un aspect multiculturel à leur boîte. Leur travail ? Rester debout et prétendre de faire partie de la société. Il existe aussi une variante au Japon où des étrangers sont engagés pour faire semblant d'être prêtre dans les mariages à thème "multi-ethnique".

5 – Les pousseurs dans le métro au Japon

Les parisiens connaissent sans doute l'enfer de la ligne 13 aux heures de pointe... À Tokyo, ce problème se résout simplement : par la force. Des pousseurs sont chargés de vous faire rentrer coute que coute dans la rame en vous y propulsant avec leurs mains gantées.

6 – Les cacheurs de plaque d'immatriculation en Iran

A Téhéran, la ville a instauré un péage urbain afin de réduire la circulation. Afin de passer sans payer et de ne pas se faire prendre, les habitants payent des hommes dont le rôle est de suivre leur voiture tout en obstruant la vue sur leur plaque d'immatriculation. Ainsi, ils ne reçoivent jamais d'amende !

7 – Les compagnes de sieste au Japon

Pour 60 dollars, les célibataires japonais qui en ont marre de dormir seuls peuvent s'offrir les services d'une compagne de sieste. Ils se reposent ainsi dans les bras d'une inconnue pour vaincre la solitude. Attention, ces femmes ne sont pas des prostituées, elles sont simplement là pour dormir !

Photos : Captures Youtube

Et aussi sur Linternaute.com :

Article le plus lu - Tout savoir sur la mobilisation du 17 novembre › Voir les actualités

Annonces Google