Départ de l'ATV-2 "Johannes Kepler" pour l'ISS

Le deuxième vaisseau cargo "Johannes Kepler" décolle, aujourd'hui, de Kourou à bord de la fusée Ariane 5 pour ravitailler la Station spatiale internationale.

Aujourd'hui, 23h08, heure de Paris, le deuxième vaisseau cargo "Johannes Kepler" va s'envoler à bord de la fusée Ariane 5 nouvelle version, à savoir qu'elle est équipée d'un étage supérieur EPS permettant jusqu'à deux ré-allumages. Cet engin spatial pèse près de 20 tonnes au décollage, mesure plus de 10 m de haut. Il est le plus lourd de l'histoire de l'aéronautique européenne. Une bonne manière de fêter le 200e vol d'Ariane.

atv2
Illustration artistique de l'arrimage de l'ATV-2 à la station spatiale internationale. © ESA / D. Ducros

Ce cargo devrait s'arrimer automatiquement au module arrière russe Zvezda de la Station spatiale internationale (ISS), à une vitesse de 28 000 km/h, le 23 février prochain. Il achemine plus de 7 tonnes de fret pour l'ISS et son équipage : 1,6 tonne de nourriture et d'équipements variés, 850 km de carburant et 100 kg de gaz. Ce véhicule de transport automatique dispose également de 4,5 tonnes d'ergol dans ses réservoirs permettant ainsi de rehausser l'orbite de l'ISS à environ 400 km d'altitude et d'éviter des débris en allumant à plusieurs reprises ses moteurs. Cet ATV-2 offre aux astronautes 45 mètres cubes d'espace supplémentaire pour vivre, le temps de son arrimage à l'ISS, soit trois mois et demi (minimum).

Le vaisseau cargo porte le nom de l'astronome Johannes Kepler, auteur de lois fondamentales du mouvement des planètes, il y a quatre siècles. Il succède au premier ATV Jules Verne lancé le 7 mars 2008.
Ce fleuron technologique a été fabriqué par un consortium d'une trentaine d'industriels européens supervisé par la filiale du groupe EADS, Astrium Space Transportation.

En raison de la prolongation de la mise en service de l'ISS jusqu'en 2020-2025, l'Agence spatiale européenne (ESA) a commandé trois autres ATV à Astrium.

 

 

A lire

 

Le blog de l'ATV-2

 

Article le plus lu : Séisme au Mexique : les images du chaos : voir les actualités