Mercure : un écart thermique colossal

mercure affiche le plus grand écart de températures du système solaire.
Mercure affiche le plus grand écart de températures du système solaire. © NASA/JPL/Northwestern University

Une planète qui fait grimper le mercure

Cette petite planète tellurique est la plus proche du Soleil. Sa surface présente de nombreux cratères symboles de bombardements par des météorites.

En 1991, le radiotélescope d'Arecibo situé à Porto Rico a observé Mercure et y a découvert la trace de glaces. Ce phénomène est plutôt étonnant car les températures avoisinent plutôt les 430 degrés dans les régions les plus exposées au Soleil. D'autres comme les pôles n'y sont pas soumises. L'obscurité et le froid y règnent, le thermomètre flirte avec les -171 degrés.

Cette variation de températures s'explique aussi par la quasi absence d'atmosphère sur cette planète. Les gaz s'échappent dès leur émission du sol.