Des Terriens foulent le sol martien

Pour la première fois, des hommes vont fouler le sol de la planète rouge... De manière fictive. Trois des six astronautes, embarqués dans la mission Mars500 depuis juin 2010, vont effectuer une sortie simulée sur Mars.

mars500
L'équipage de Mars500 teste les combinaisons russes Orlan. © IBMP / Oleg Voloshin

Les six volontaires russes, européens et chinois de la mission Mars500 dirigée par l'Agence spatiale européenne (ESA) sont déjà arrivés à mi-parcours. Aujourd'hui, l'Italo-Colombien Diego Urbina, le Russe Alexandre Smolevski et le Chinois Wang Yue vont effecteur leur première sortie simulée sur la planète rouge, l'étape la plus symbolique de l'aventure.

Entrés en orbite de Mars depuis le 1er février, les trois astronautes ont migré dans le module d'atterrissage le jour suivant laissant leurs trois autres compagnons de route dans le module principal.

Toute cette mission ne se déroule pas à des années-lumière de la Terre mais à Moscou. Les six astronautes se trouvent enfermés dans un "vaisseau" de 550 mètres cubes placé dans un hangar pour une durée de 520 jours. La sortie martienne s'effectuera dans une pièce où ont été reproduits 100 m² de sol martien : paysage dunaire, pas d'oxygène et une température de - 60°C. Les trois astronautes, munis de combinaisons russes Orlan, devront effecteur des prélèvements, prendront des clichés et réaliseront des analyses chimiques comme s'ils étaient vraiment sur Mars.

Deux autres sorties fictives sont prévues le 18 et le 22 février pour continuer de nouveaux tests pour étudier l'impact du confinement sur leur santé physique et psychologique.

 

Retrouvez de plus amples informations sur le site de l'ESA

 

Article le plus lu : Trump rattrapé par des accusations d'agression sexuelle : voir les actualités

Système solaire / Mars