Le bouclier thermique de la navette Endeavour endommagé au décollage

 

pas de tir de Floride, mercredi soir. Les sauts d'humeurs climatiques et les fuites de carburant ont donné quelques sueurs froides aux ingénieurs de la NASA.
La navette à peine lancée, les ingénieurs ont relevé des marques blanches sur le bouclier thermique de la navette. Huit à neuf débris se sont apparemment détachés des fusées d'appoint lors du décollage d'Endeavour et auraient heurté le bouclier thermique. Les ingénieurs ne surveillent de près ces marques sur le bouclier thermique car cela pourrait poser problème lors du retour des astronautes que Terre.
Depuis l'explosion de la navette Columbia en février 2003 lors de son entrée dans l'atmosphère terrestre, les ingénieurs de la NASA sont très vigilants. En effet des débris avaient également endommagé le bouclier thermique de Columbia  au décollage.
Les astronautes rejoignent la Station spatiale Internationale pour une mission de seize jours. Ils doivent livrer les deux derniers éléments de Kibo, le laboratoire scientifique japonais de l'ISS. Ils en profiteront pour voir de près les dégâts occasionnés sur Endeavour.

Article le plus lu : Ouragan Maria : images des dégâts, les infos : voir les actualités

Floride