Un moustique pour vacciner contre le paludisme

le paludisme tue 1 à 2 millions de personnes chaque année.
Le paludisme tue 1 à 2 millions de personnes chaque année. © Thomas DULAURENT

Le recours à un insecte pour vacciner contre la malaria ou le paludisme ressemble à une vaste blague ! Comment l'anophèle, insecte responsable de la transmission du parasite Plasmodium, pourrait-il prévenir cette maladie ? Eh bien les Japonais ont la réponse.

Par une manipulation génétique, les scientifiques ont mis au point un anophèle porteur du vaccin naturel contre le paludisme. Ses glandes salivaires produisent une molécule efficace contre le développement de la maladie dans l'organisme. Cette protéine est inoculée au patient à chaque piqûre et c'est totalement gratuit !