Mis à jour le 

Cours des 50 Otages de Nantes

Cours des 50 Otages de Nantes Photo : Bing Maps

Un voyage à : Cours des 50 Otages de Nantes

Cours des 50 Otages de Nantes sur nos forums
Principal carrefour du centre ville de Nantes, le cours des 50 otages propose chaque jour un ballet millimétré mettant en scène piétons, voiture, bus et tramway. Plusieurs dizaines de milliers de personnes se croisent ici quotidiennement ce qui en fait l'artère la plus emblématique du Nantes qui bouge et qui travaille. De nombreux cafés, restaurants et autres commerces bordent le cours des 50 otages. Tout près, la tour de Bretagne se dresse du haut de ses 144 mètres et complète l'aspect moderne de l'artère.

A voir ce large boulevard aujourd'hui, il est difficile de s'imaginer qu'au début du XXe siècle il s'agissait du lit de l'Erdre. La rivière traversait le centre du nord au sud et passait par là avant de se jeter un peu plus loin dans la Loire, au niveau de l'Ile Feydeau. Comme le disait Paul-Louis Rossi : « Et maintenant, que reste-t-il de cette ville autrefois traversée par quatre rivières et six bras de Loire qui ressemblait alors à une Venise grise avec sa multitude de ponts et d'églises ? ».

L'ancien lit de l'Erdre fut donc dévié pour passer par le canal Saint-Félix, sous les cours Saint-Pierre et Saint-André. Les travaux de comblement commencèrent en 1929 et furent menés par une entreprise allemande sous la direction de l'ingénieur Karl Hotz, dans le cadre de la réparation les dommages de guerre. Le comblement s'acheva en 1940.

La Seconde Guerre mondiale éclata et l'ancien ingénieur Karl Hotz revint à Nantes en tant que commandant des forces d'occupation. Assassiné le 20 octobre 1941 par trois jeunes résistants, il marqua une nouvelle fois le destin du cours des 50 otages. En effet, n'ayant pu étouffer l'affaire, les autorités allemandes, et Hitler en personne, décidèrent, en représailles, de fusiller 50 otages si les auteurs de « l'attentat terroriste » ne se dénonçaient pas. Le 22 octobre, 48 personnes furent abattues ; 16 à Nantes, 27 à Châteaubriant et 5 à Paris.

3 ans plus tard, à la Libération, le conseil municipal de Nantes décida de créer le Cours des 50 otages en souvenir de ce terrible épisode qui marqua le début des mouvements de résistance en France… et celui des représailles.

Partir à : Cours des 50 Otages de Nantes

Carte Cours des 50 Otages de Nantes

Latitude : 47.22 - Longitude : -1.56

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à NANTES ou à proximité, mais aussi le classement des lycées en Loire-Atlantique.

Magazine