Couvre-feu en France : 21h, 23h, arrêt de la mesure... Les dates

Chargement de votre vidéo
"Couvre-feu en France : 21h, 23h, arrêt de la mesure... Les dates"

Couvre-feu en France : 21h, 23h, arrêt de la mesure... Les dates COUVRE FEU. Quand aura lieu la fin du couvre-feu ? Avec le déconfinement progressif, le couvre-feu va connaître des évolutions par étapes d'ici le 30 juin. Plusieurs dates sont à noter dans nos calendriers. Les heures du couvre-feu vont en effet changer le 19 mai, puis le 9 juin.

[Mis à jour le 7 mai 2021 à 22h50] La France a entamé le déconfinement le 3 mai. Face à la troisième vague de coronavirus, plusieurs mesures ont été prises : couvre-feu, confinement le week-end, puis reconfinement généralisé. Le retour à la vie normale va se faire par étapes, selon les dates précisées par le gouvernement. Pour le couvre-feu, c'est le même procédé que pour les réouvertures des terrasses et des lieux culturels, la fin des restrictions sera progressive, et en fonction de l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Le gouvernement va, en effet, regarder de près les indicateurs, notamment le taux d'incidence, pour mettre fin au couvre-feu. 

Le couvre-feu nocturne a été mis en place dès le mois de novembre 2020, avec une interdiction des déplacements entre 18 heures et 6 heures du matin. En mars, le couvre-feu a été décalé d'une heure. Au début du mois de mai, les Français sont toujours soumis à ces restrictions de déplacement entre 19h et 6h. La première date à noter, c'est le 19 mai, où le couvre-feu passera à 21 heures. Ensuite, il sera repoussé à 23 heures, le 9 juin. La fin du couvre-feu, et la dernière étape du déconfinement, devraient avoir lieu le 30 juin prochain, selon le calendrier communiqué par l'exécutif. Le respect des gestes barrières, dont le port du masque, restera toutefois obligatoire. 

Quelles sont les règles du couvre-feu ?

Le pays est soumis à la règle du couvre-feu afin de contrôler au mieux l'épidémie de coronavirus. jusqu'à la prochaine évolution de la mesure, prévue le 19 mai prochain, il est pour l'heure interdit de se trouver sur l'espace public entre 19 heures et 6 heures du matin. Bien sûr, des dérogations existent, toutes mentionnées sur l'attestation de dérogation.

À quelle heure commence et se termine le couvre-feu ? 

Du 15 décembre au 16 janvier, le couvre-feu était en vigueur de 20 heures à 6 heures du matin. Puis du 16 janvier au 20 mars, il est passé de 18 heures à 6 heures du matin. Ces horaires ont de nouveau été modifiés : depuis le 21 mars, le couvre-feu commence à 19 heures tandis que l'heure de fin de bouge pas et reste à 6 heures du matin. Dans ce créneau horaire, les déplacements sont interdits, sauf exceptions. Le reste du temps, les sorties et déplacements sont autorisés.

Dès le 19 mai, le couvre-feu décalé à 21 heures

Emmanuel Macron l'avait déjà confié, lundi 26 avril, auprès d'une petite fille de l'école de Melun (Seine-et-Marne), le couvre-feu à 19 heures, "c'est trop tôt". Et si depuis quelques jours, plusieurs hypothèses étaient avancées sur un changement d'heure pour cette mesure restrictive, c'est désormais officiel. Le couvre-feu sera décalé à 21 heures, à partir du 19 mai. Cette date sera également celle de la réouverture des commerces, des lieux culturels et des terrasses, selon des jauges.

À partir du 9 juin, le couvre-feu repoussé à 23 heures

Voici la deuxième étape du pari d'Emmanuel Macron. Trois semaines après le changement à 21 heures, le couvre-feu va être repoussé à 23 heures, dès le 9 juin. Cette nouveauté s'accompagnera cette fois de la réouverture des salles intérieures des bars et restaurants (avec des tables de six maximum), ainsi que des salles de sport. Les règles de télétravail seront également assouplies à cette date.

Une fin officielle le 30 juin ?

Finalement, le couvre-feu va quitter le quotidien des Français dès le 30 juin, avec  la levée complète de cette restriction. En tout, le couvre-feu aura duré huit mois à cette date.

Quelles sont les dérogations au couvre-feu ? 

Voici les sorties autorisées pendant les heures du couvre-feu (et qui doivent être justifiées via l'attestation) :

  • Aller et retour vers et depuis son lieu de travail s'il s'agit d'un travail de nuit ou imposant un retour à domicile après 20 heures (ou un déplacement professionnel ne pouvant être reporté)
  • Motifs familiaux impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires, notamment aux personnes en situation de handicap ou pour la garde d'enfants
  • Motifs médicaux : aller à l'hôpital, rendez-vous pour des examens et soins ne pouvant être assurés à distance et achat de médicaments
  • Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative (maraudes des associations de lutte contre la pauvreté ou distributions d'aides alimentaires à domicile, par exemple)
  • Aide aux personnes en situation de handicap et leur accompagnant
  • Promenade d'un animal domestique autour de son domicile

Le couvre-feu est-il en place à 19 heures à Paris ?

Oui ! Bien que le confinement soit en place dans la région parisienne, le couvre-feu est également en vigueur à 19h à Paris. Si les règles du confinement seront appliquées toute la journée, celles citées plus haut seront en place à partir de 19h. Un changement d'horaire qui est une bonne nouvelle pour pour les élus locaux dont Anne Hidalgo qui souhaitaient faire reculer la plage horaire en raison de la forte activité à 18h dans la région.

L'attestation de déplacement est-elle nécessaire durant le couvre-feu ? 

Malgré la fin du confinement, une attestation de déplacement est toujours en vigueur lors du couvre-feu. Ce document est nécessaire pour toute sortie prévue dans les motifs dérogatoires.

Quelles sanctions et quelle amende pour non respect du couvre-feu ? 

Les règles sont les mêmes que pour le confinement : une amende de 135 euros peut être infligée en cas de non-respect des mesures instaurées. "Et si jamais il devait y avoir réitération, c'est-à-dire si, au bout de trois fois, [...] une peine de 6 mois d'emprisonnement est possible ainsi que 3750 euros d'amende", avait précisé le ministre de l'Intérieur lors du premier couvre-feu.

Couvre-feu et mariage : quelle est la règle ?

Après l'annonce de la reprise des célébrations de mariage dès le 19 mai, une question s'est alors vite posée : quelle sera la règle en vigueur tant que le couvre-feu sera toujours d'actualité, c'est-à-dire jusqu'au 30 juin ? La réponse n'est pas encore claire et limpide. Pour les personnes logeant sur les lieux du mariage, pas de problème. "Comme le couvre-feu s'applique aux déplacements, il ne devrait donc pas concerner les personnes présentes à un mariage tant que celles-ci restent sur place", a expliqué au Figaro Mélissa Humbert-Ferrand, présidente de l'UPSE (Union des professionnels solidaires de l'événementiel). "Mais la question reste en suspens pour ceux qui voudront quitter la réception et rentrer chez eux", a-t-elle concédé. Les invités aux mariages ayant lieu entre le 19 mai et le 9 juin devront-ils quitter les lieux avant 21 heures, puis à 23 heures pour ceux prévus entre le 10 et 30 juin ?

Couvre-feu et ramadan

Contrairement à ce qu'espérait le recteur de la mosquée de Paris, il n'y aura pas d'exception au couvre-feu pour la "nuit du destin", le 8 mai prochain. À l'occasion de cette nuit particulière du ramadan, qui "constitue un rite essentiel pour les musulmans, à savoir la célébration de la nuit au cours de laquelle le Coran a été révélé au prophète Mohammed (...) par l'ange Gabriel", Chems-Eddine Hafiz avait demandé que les lieux de culte puissent ouvrir de 21 heures à 2 heures du matin, pendant le couvre-feu. Une requête rejetée par le Conseil d'État, la situation sanitaire demeurant "préoccupante", "avec des indicateurs encore dégradés et un rythme de propagation du virus qui demeure élevé sur l'ensemble du territoire", a précisé l'institution, rappelant toutefois que "le ministre de l'Intérieur a, pour la période du ramadan, autorisé l'ouverture des mosquées dès la première prière du matin", avant la fin du couvre-feu à 6 heures.

Coronavirus