Jack Andraka : à 15 ans, il pourrait révolutionner la lutte contre le cancer

Jack Andraka : à 15 ans, il pourrait révolutionner la lutte contre le cancer Jack Andraka, 15 ans, a été récompensé pour ses travaux sur le cancer du pancréas. Il a mis sur pied une méthode de diagnostic qui ouvre des perspectives très prometteuses.

[Mis à jour le 7 mars 2013 à 12h08] Jack Andraka n'a que 15 ans et étudie au collège, pourtant ce jeune chercheur en herbe a établi une méthode de diagnostic du cancer du pancréas qui pourrait bouleverser la recherche médicale. Le petit génie, surnommé "Tony Starck" aux Etats-Unis, a mis au point un test permettant de détecter, à partir d'une simple goutte de sang ou d'urine, la présence d'une protéine spécifique, la mésothéline, dans l'organisme. Celle-ci est produite par les cellules cancéreuses : si elle se retrouve en très grande quantité dans le corps, alors cela indique le développement du cancer du pancréas, des poumons ou encore des ovaires.

Le plus incroyable est que le jeune Jack a réalisé ses premiers travaux dans le cadre de son cours de biologie, alors qu'il n'est encore qu'au collège, et dans la cuisine de sa mère. C'est la mort de son oncle, décédé d'un cancer du pancréas, qui lui fait choisir ce sujet d'étude. En consultant plusieurs articles scientifiques sur Internet, il se rend compte que l'étude de la mésothéine pourrait accélérer la recherche sur le cancer. Pensant tenir quelque chose, il soumet ses conclusions à plus de 200 professeurs, un seul lui répondra que ses travaux sont pertinents : le docteur Anirban Maitra, dans le Maryland. Anirban Maitra invite alors le jeune homme à rejoindre à son équipe. De quoi soulager la mère de Jack, lassée de voir sa cuisine transformée en labo.

Entouré de spécialistes, Jack Andraka va parvenir à développer une bandelette de papier pour dépister le cancer du pancréas. Celle-ci est aussi facile à utiliser que celles qui sont aujourd'hui dédiées à la détection du diabète. Mieux : tandis que le précédent test de dépistage du cancer du pancréas datait des années 60 et se révélait extrêmement coûteux, au point d'être abandonné par nombre de médecins, la bandelette de Jack est 168 fois plus rapide et 25 000 fois moins chère. Le test prendrait en effet 5 minutes et coûterait moins de 5 centimes. Même si les spécialistes sont divisés sur le sujet, les tests de Jack Andraka seraient en outre beaucoup plus sensibles que la précédente méthode. Un gain précieux en temps, en argent et en fiabilité lors de la prise en charge du cancer du pancréas. Un cancer qui, bien souvent, est détecté trop tard, quand la maladie s'est déjà propagée dans l'organisme.

Le test mis au point serait fiable à plus de 90 %, même à un stade très précoce, ce qui a permis au jeune adolescent de remporter un prix de 75 000 dollars lors du Salon International des Sciences.

En plus d'être particulièrement brillant, Jack Andraka est aussi très à l'aise en public, ses présentations mettent en avant une certaine éloquence. La communauté scientifique est assez abasourdie par la découverte du jeune homme qui pourrait faire considérablement avancer la lutte contre le cancer.

 Voir  la présentation de Jack Andraka

jack andraka cancer
Jack Andraka © Flik'r - IntelFreePress

 

EN VIDEO : En octobre dernier, 25 000 personnes ont participé à Odyssea Paris, une course ou marche contre le cancer du sein.

Article le plus lu - Procès Balkany : une nouvelle peine de prison › Voir les actualités