Revendication Daesh : après les attentats de Bruxelles, l'EI prédit un avenir "plus dur et plus amer"

Revendication Daesh : après les attentats de Bruxelles, l'EI prédit un avenir "plus dur et plus amer" Les attentats de Bruxelles ont bien été commandités par Daesh. L'Etat islamique a revendiqué les actes terroristes dans un communiqué...

[Mis à jour le 26 mars 2016 à 19h26] Plusieurs heures après les attentats de Bruxelles ce mardi, la double attaque du métro et de l'aéroport de la capitale belge a été revendiquée par Daesh, d'abord via une agence de presse proche de l'organisation terroriste (Amaq Agency), puis dans un second communiqué en français diffusé en fin de journée.

Le point sur les attentats de Bruxelles en deux articles :

"Des combattants de l'Etat islamique ont perpétré une série d'attentats, avec des ceintures d'explosifs et des bombes, mardi, visant un aéroport et une station de métro du centre de la capitale belge Bruxelles", écrit ce média de propagande. "Les combattants de l'Etat islamique ont ouvert le feu à l'intérieur de l'aéroport Zaventem avant que plusieurs d'entre eux ne déclenchent leur ceinture d'explosifs", ajoute-t-il. La responsabilité de Daesh dans ces attentats était fortement pressentie quelques jours après l'arrestation de Salah Abdeslam. Trois hommes sont fortement soupçonnés dans ces attaques. Une photo des terroristes présumés a d'ailleurs été diffusée.

Dans la version francophone du communiqué de l'Etat islamique, la Belgique est qualifié de "croisée qui n'a cessé de combattre l'islam et les musulmans". Daesh confirme que "des ceintures explosives, des bombes et des fusils mitrailleurs" ont été utilisés. Le texte de revendication finit sur de nouvelles menaces : "Nous promettons aux Etats croisés qui se sont alliés contre l'Etat islamique des jours biens sombres, en réponse à leur agression contre notre Etat. Et ce qui vous attend sera plus dur et plus amer".

Des démonstrations de joie sur Internet

Sur Internet, des "supporters" se sont clairement réjouis après les attaques, faisant part de leur satisfaction dans des messages postés sur les réseaux sociaux, rapportait en milieu d'après-midi The Independent. Un militant de Daesh basé en Belgique aurait ainsi écrit : "Nous sommes venus vous massacrer". Ces quelques mots n'ont toutefois pas été reconnus comme une revendication officielle. Comme le rappelait le site d'information britannique, l'organisation Etat islamique a pour habitude de clamer sa responsabilité dans des attaques qu'elle n'a pas forcément commises. Dans le cas des attentats de Paris, l'organisation terroriste avait attendu le lendemain pour diffuser un texte et une déclaration sonore de revendication.

Article le plus lu - Gilets jaunes : un samedi historiquement violent ? › Voir les actualités

Revendication Daesh : après les attentats de Bruxelles, l'EI prédit un avenir "plus dur et plus amer"
Revendication Daesh : après les attentats de Bruxelles, l'EI prédit un avenir "plus dur et plus amer"

[Mis à jour le 26 mars 2016 à 19h26]  Plusieurs heures après les attentats de Bruxelles ce mardi, la double attaque du métro et de l'aéroport de la capitale belge a été revendiquée par Daesh, d'abord via une agence de presse proche de...