Rishi Sunak : quelles chances de devenir Premier ministre du Royaume-Uni ?

Rishi Sunak : quelles chances de devenir Premier ministre du Royaume-Uni ? SUNAK. Rishi Sunak est l'un des deux prétendants au poste de Premier ministre du Royaume-Uni. Pour autant, il n'est pas le favori. L'ex-ministre de l'Économie peut-il inverser la tendance et succéder à Boris Johnson ?

[Mis à jour le 29 juillet 2022 à 18h20] L'ambition de Rishi Sunak est-elle trop importante ? Le ministre de l'Économie brigue le poste de Premier ministre britannique. Les derniers sondages montrent que le dernier débat face à l'autre finaliste, Liz Truss, n'a pas joué en sa faveur. Selon les personnes interrogées, Rishi Sunak est apparu bien trop agressif à l'égard de son adversaire, n'ayant cessé de l'interrompre. Ainsi, 50% ont trouvé Liz Truss plus convainte, contre 39% pour Rishi Sunak. La ministre des Affaires étrangères est favorite de son duel avec le ministre de l'Économie qui a semblé moins convaincant sur les enjeux très actuels comme la guerre en Ukraine... Cette course interne prendra fin prochainement mais rien n'est joué encore pour l'homme de 42 ans. 

Celui qui est élu député depuis sept ans a recueilli le plus de voix parmi les députés de son parti (137 sur 357) pour faire partie des finalistes s'affrontant pour s'installer au 10 Downing Street, le Matignon britannique. Défenseur d'une politique économique de rigueur sans hausse des dépenses publiques, il fut notamment dans la tourmente au printemps lorsqu'il a été révélé que sa femme disposait d'un statut fiscal spécifique, lui permettant d'échapper à l'impôt au Royaume-Uni. Une information qui a suscité un tollé et qui a sérieusement entaché son image, même si la principale concernée a décidé d'y renoncer. Membre du gouvernement Johnson, Rishi Sunak a fait partie des ministres ayant démissionné début juillet pour faire pression sur le futur ex-Premier ministre afin d'obtenir sa démission. Mais pourra-t-il décrocher son siège ?

Quels sont les résultats de Rishi Sunak dans les sondages ? 

Rishi Sunak n'est pas le favori de cette élection interne au parti conservateur britannique. C'est Liz Truss qui semble se diriger tout droit vers le poste de Premier ministre. Le 21 juillet, l'institut de sondage Yougov publiait une enquête réalisée auprès de 730 membres du parti conservateur. 62% se prononçaient en faveur d'une victoire de Liz Truss. Le ministre de l'Économie semble ainsi décroché... À l'issue d'un premier débat organisé lundi 25 juillet, Yougov a demandé à 507 membres du parti lequel des deux avait le plus séduit au cours de la soirée : victoire de Liz Truss (50%) devant Rishi Sunak (39%). Ce dernier pourra-t-il inverser la tendance et devenir le nouveau Premier ministre britannique ?

Quel est l'essentiel du programme de Rishi Sunak ?

Ancien chancelier de l'Echiquier (ministre de l'Economie), Rishi Sunak a formulé une promesse de maîtrise de l'inflation avant une baisse d'impôts sur le revenu, compensée par une hausse de l'impôt sur les sociétés. Côté environnement, il promet la neutralité carbone à l'horizon 2050 et se dit en faveur des éoliennes. Partisan du Brexit, il veut définitivement sortir de toutes les règles européennes.

Biographie de Rishi Sunak

Rishi Sunak, 42 ans, est né à Southampton, au sud de l'Angleterre, presque sur les bords de la Manche. Issu d'une famille originaire de l'Inde travaillant dans le milieu médical (mère pharmacienne et père médecin), il est diplômé de philosophie, politique, économie et administration des affaires après avoir étudié à Oxford puis Stanford, aux Etats-Unis. C'est là-bas qu'il rencontre Akshata Murthy, fille de Narayana Murthy, milliardaire indien et co-fondateur d'Infosys, une société de systèmes informatiques. Passé par le monde de la finance durant une dizaine d'années début 2000, notamment chez Goldman Sachs.

Il s'engage ensuite en politique et fait campagne, avec succès, pour être élu député dans le nord de l'Angleterre en 2015. Un poste qu'il n'a depuis cessé d'occuper. Fervent défenseur du Brexit, il entre dans le gouvernement de Theresa May en janvier 2018 et n'en est plus parti jusqu'à l'été 2022, passant de sous-secrétaire d'Etat à chancelier de l'Echiquier (ministre de l'Economie), après avoir occupé le poste de numéro 2 au sein de ce ministère. Le 8 juillet 2022, il démissionne de son poste pour faire pression sur Boris Johnson et le contraindre à quitter son poste de Premier ministre.