Nordahl Lelandais : menaces, agression sexuelle... Une nouvelle mise en examen ?

Nordahl Lelandais : menaces, agression sexuelle... Une nouvelle mise en examen ? Ce vendredi 7 février, Nordahl Lelandais a été placé en garde à vue pour agression sexuelle sur sa cousine. Il l'aurait menacée de mort après que la jeune fille l'ai repoussé. Il pourrait être de nouveau mis en examen.

[Mis à jour le 7 février 2020 à 13h45] Si les faits datent de mars 2017, une nouvelle étape cruciale s'est déroulée ce vendredi 7 février. Nordahl Lelandais a été extrait de sa cellule durant la matinée afin d'être entendu par les gendarmes, comme le rapporte franceinfo, dans le cadre d'une agression sexuelle sur sa cousine. Il lui aurait touché les fesses et la poitrine lors de l'enterrement de son père, et l'aurait menacée de mort à la suite de son refus. Le meurtrier présumé de Maëlys de Araujo et Arthur Noyer a été placé en garde à vue. La petite cousine de Nordahl Lelandais avait 14 ans au moment des faits.

Charlotte (prénom modifié), qui n'a jamais été proche de son cousin, s'était temporairement mis en retrait des obsèques, le temps de fumer une cigarette, avait-elle raconté à BFM TV et aux enquêteurs. Rejointe par le meurtrier présumé de la petite Maëlys et du caporal Arthur Noyer, elle se souvient d'un Nordahl Lelandais d'abord compatissant, puis adoptant vite une autre attitude. "Il me prend dans ses bras, sauf qu'il descend ses mains. Je sens ses mains descendre dans mon dos, ses mains se mettent sur mes fesses, avec insistance", avait-elle détaillé, précisant avoir repoussé Lelandais après une deuxième tentative de ce dernier, puis être revenue parmi les autres membres de sa famille.

Le témoignage de Charlotte est "crédible"

L'ancien maître-chien aurait ensuite menacé Charlotte. "Il m'a dit 'si tu dis quelque chose, je te tue'", s'était-elle souvenu. Auraient suivi plusieurs mois durant lesquels la jeune femme "va rester sous l'emprise du trentenaire" explique BFM TV, notamment par le biais de messages, jusqu'au jour où Charlotte apprend que Nordahl Lelandais est mis en examen, non pas pour les affaires Maëlys ou Arthur Noyer, mais pour des agressions sexuelles qu'il a reconnu avoir commises sur deux autres de ses petites cousines, toutes deux bien plus jeunes que Charlotte. C'est à ce moment-là qu'elle se décidera à parler et à porter plainte. Une plainte qui a semble-t-il trouvé écho auprès des enquêteurs, qui jugent son témoignage "crédible", toujours selon les informations de la chaîne d'information en continu.