Lycées bloqués [Direct] : Saint-Denis, Rennes, Paris... des incidents

Lycées bloqués [Direct] : Saint-Denis, Rennes, Paris... des incidents Après le discours d'Emmanuel Macron hier soir, les lycéens se mobilisent ce mardi 11 décembre pour protester contre la réforme du bac. Plusieurs incidents ont été constatés dans certaines villes de France.

L'essentiel

  • Une nouvelle journée de protestation et de blocage dans les lycées a lieu ce mardi. 450 lycées sont perturbés dans toute la France, 60 sont totalement bloqués, selon un comptage du  ministère de l'Education nationale à la mi-journée.
  • Le succès est mitigé pour le #MardiNoir auquel l'Union nationale des lycéens a appelé hier. La FCPE et l'UNL ont tenu aujourd'hui une conférence de presse en marge des mobilisations lycéennes. Vendredi, la FCPE appelait "à ce que toute la lumière soit faite sur les violences policières faites aux jeunes".
  • Plusieurs incidents ont été recensés dans la matinée: un lycéen a été blessé par des tirs de lanceurs de balle de défense à Saint-Denis et des poubelles ont été incendiées à Rennes. A Paris, les lycéens se sont réunis pour manifester près de la Place Saint-Michel. Ils ont notamment reproduit l'arrestation des lycéens de Mantes-la-Jolie jeudi dernier.    

En direct

17:54 - Moins de violence et de casse aujourd'hui dans les lycées

[Fin du direct] Si le nombre de lycées perturbés est le même qu'hier, le ministère signale toutefois qu'il y a eu moins de violence et de casse en ce mardi noir dans les lycées. 450 lycées ont été perturbés aujourd'hui dont 60 bloqués.

17:40 - Jean-Michel Blanquer s'exprime à l'Assemblée

Le ministre de l'Education nationale a été interrogé sur la réforme du baccalauréat à l'Assemblée nationale ce mercredi après-midi. Il s'est engagé à ce que la liste de spécialités proposées dans chaque lycée en classe de première soit connue avant les vacances de Noel. Une annonce destinée à rassurer les lycéens et leurs parents, pour qui la réforme reste parfois floue.

17:30 - Etudiant poignardé à Valence : l'auteur s'est rendu à la police

 Un étudiant de 18 ans a  été poignardé au niveau de l'aine, vendredi dernier en marge de la mobilisation lycéenne dans l'enceinte de l'IUT de  Valence. La mobilisation avait en effet très vite dégénéré dans le quartier Briffaut. Conduit par sa mère, l'auteur du coup de couteau s'est rendu ce lundi soir au commissariat. Il s'agit d'un lycéen de 17 ans, scolarisé au lycée Algoud-Laffemas qui a partiellement reconnu les faits. Il sera présenté au juge des enfants mercredi matin 

17:01 - Les lycéens enflamment les poubelles de Villejan à Rennes

Après avoir manifesté dans le centre-ville, les lycéens se sont rassemblés près du campus Villejean de l'université de Rennes 2. Les manifestants ont renversé des poubelles et des panneaux de circulation avant d'en enflammer. Quelques tirs de grenade lacrymogène ont été entendus. 12 lycées ont été impactés par le#MardiNoir à Rennes.  

16:56 - 14 mineurs interpellés à Nantes

La Police nationale a réagi à la mobilisation nationale. Elle a fait état, sur son compte Twitter, de l'interpellation de 14 mineurs. Ces derniers ont été placés en garde à vue pour jets de projectiles sur le forces de l'ordre ou destruction de biens privés par incendie.

16:30 - Le cortège bloqué à Paris

Selon France info, le cortège de la manifestation parisienne est bloqué par les CRS de chaque côté du boulevard St Germain. Les forces de l'ordre souhaitent faire passer les lycéens par groupe de dix mais les lycéens refusent.

16:18 - A Lyon, un lycéen blessé à l'oeil porte plainte contre la police

Un lycéen  de 15 ans qui risque "à 90%"de perdre son oeil gauche suite à un tir de lanceur de balles de défense le 6 décembre dernier a porté plainte contre la police. Le jeune homme souffre d'une désinsertion oculaire et d'une fracture de la paroi orbitale. L'avaocat de la famille a précisé qu'il avait déposé plainte auprès du procureur pour violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique ayant entraîné une infirmité permanente". Une enquête de l'IGPN a été ouverte.

16:10 - Des interpellations en Seine et Marne

Des heurts ont éclaté ce mardi en Seine et Marne. A Combs-la Ville, des poubelles ont été incendiées et un important dispositif a été déployé au lycée Galilée.7 interpellations ont eu lieu à Sénart. Des poubelles ont également été incendiées à Vaux-le Pénil.

15:46 - A Strasbourg "on se caille dehors et rien se passe"

Les élèves ont bloqué plusieurs lycées de la ville de Strasbourg ce matin. Une centaine de lycéens étaient mobilisés devant le lycée Marcel Rudloff. 17 personnes ont été interpellées. Deux canapés et des poubelles ont été incendiées dans la matinée bien que l'ambiance soit relativement calme.Interrogée par 20 minutes, une élève de 15 ans a refait part de  sa motivation à manifester : elle ne se sent pas entendue. "On se caille dehors et rien ne se passe" a-t-elle déclaré.

15:01 - Des gaz lacrymogènes à Nantes

La mobilisation lycéenne a dégénéré à Nantes (Loire-Atlantique) devant le lycée Nelson Mandela. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les lycéens au terme d'un affrontement entre les jeunes et les forces de l'ordre rapporte France 3 Pays de la Loire.
 

14:37 - 4 organisations demandent à ce"qu'on arrête de frapper la jeunesse"

4 organisations de lycéens, d'avocats ou de personnels de l'éducation ont appelé le gouvernement à "arrêter de frapper la jeunesse" en rappelant qu'en moins d'une semaine "pas moins de 1000 jeunes ont été interpellés". Selon le syndicat des avocats de France, l'arrestation des lycéens de Mantes-la-Jolie jeudi dernier a été réalisée sans aucun respect des procédures. La FCPE, première fédération des parents d'élèves a dénoncé les atteintes à la liberté de manifester. "On craint l'escalade de la violence qui est aujourd'hui la seule réponse apportée par le gouvernement"a déclaré le co-président de la FCPE, Rodrigo Arenas.   

14:24 - Les lycéens manifestent à Toulouse

Les lycéens sont nombreux à manifester ce mardi après-midi dans les rues de Toulouse. Ils protestent surtout contre le chef de l'Etat et contre  la réforme du lycée prévue par Jean-Michel Blanquer.

14:09 - L'hommage des lycéens parisiens à ceux de Mantes-la-Jolie

Lors de leur manifestation près de la place St Michel, les lycéens se sont agenouillés sur le boulevard du même nom et ont rendu hommage aux élèves de Mantes-la-Jolie. Les lycéens protestent en partie contre les violences policières.

12:44 - A Paris, les lycéens se réunissent Place st michel

Les lycéens se sont mobilisés à Paris. Ils se sont dirigé vers la Place St-Michel pour protester contre la sélection sur Parcoursup. Les lycéens sont aussi mobilisés en réaction à l'arrestation des 151 jeunes la semaine dernière à Mantes-la Jolie.

12:32 - Louis Boyard (UNL) réagit à la mobilisation

Le président de l'Union nationale des lycéens a été interviewé ce matin lors de la mobilisation lycéenne. Il se dit "encouragé à continuer la manifestation" puisque le gouvernement "n'a pas envie d'adresser la parole aux jeunes".

LIRE PLUS

Article le plus lu - Gilets jaunes : encore des manifs ce samedi › Voir les actualités

Annonces Google