Dalida : elle aurait eu 86 ans aujourd'hui, retour sur une vie tragique

Dalida : elle aurait eu 86 ans aujourd'hui, retour sur une vie tragique Dalida est née le 17 janvier 1933 et aurait eu 86 ans aujourd'hui. Avant qu'elle connaisse les succès musicaux, la vie de l'artiste a été marquée par des drames.

[Mis à jour le 17 janvier 2019 à 18h00] Google célèbre aujourd'hui Iolanda Cristina Gigliotti, plus connue sous le nom de Dalida, en la mettant en scène sous de multiples facettes grâce à son Doodle. Avant de connaître la gloire, la vie de Dalida a été marquée par des drames, dont la mort de son père, violonniste à l'Opéra du Caire en 1945 alors qu'elle n'avait que 12 ans. Elue Miss Egypte en 1954, Dalida s'est installée en France sur les conseils d'un réalisateur français, Marco de Gatsyne. Fascinée par Rita Hayworth, Dalida a espéré alors entamer une carrière d'actrice avant de se tourner finalement vers la chanson. Elle a alors participé à un concours, Les Numéros 1 de demain, organisé à l'Olympia en avril 1956. Repérée par Lucien Morisse, directeur d'Europe 1 présent au concours, elle a sorti son premier EP , "Madona" en août 1956, avant de connaître son premier grand succès, avec "Bambino", qui est resté en tête des ventes plusieurs semaines.

Pourquoi a t-elle choisi "Dalida" comme nom de scène ? 

Après avoir participé au concours de Miss Egypte, Iolanda Gigliotti s'est rêvée en actrice et a choisi "Dalila" comme nom de scène en référence à l'une des figures féminines fatales de la Bible. Craignant la référence, l'écrivain et scénariste Alfred Machard lui conseille de changer de pseudonyme. "Dalila" est donc très rapidement devenue " Dalida". Son destin a inspiré à Lisa Azuelos un film baptisé tout simplement "Dalida" sorti le 11 janvier 2017. L'actrice Sveva Alviti a été choisie pour interpréter la chanteuse aux 120 millions de disques. Un projet hommage pour les 30 ans de la mort de l'interprète de "Paroles, paroles" qui a failli ne jamais voir le jour. La réalisatrice n'était en effet pas spécialement fan de la chanteuse mais a déclaré avoir eu envie de réaliser ce biopic en découvrant son "destin hors du commun".

Dalida, une vie de succès et de drames

Bambino, "Il venait d'avoir 18 ans", "Gigi l'Amoroso", Dalida a enchaîné les succès sur scène. Mais la vie personnelle de la chanteuse est également marquée par les tragédies. En couple avec Lucien Morisse depuis 1957,  Dalida l'a épousé en 1961, année où elle a obtenu sa nationalité française. Mais Dalida l'a quitté très rapidement pour Jean Sobieski. En 1970, Lucien Morisse s'est suicidé d'une balle dans la tête. Après avoir retrouvé l'amour dans les bras de Luigi Tenco, elle a également dû faire face à son suicide. Elle a alors tenté de continuer d'enchaîner les émissions et les enregistrements. Mais en février, alors qu'elle faisait croire qu'elle allait rejoindre la famille de Luigi, Dalida a tenté pour la première fois de se suicider.

Elle a alors rencontré un jeune homme de 18 ans, Lucio, dont elle est tombée enceinte. N'étant pas prêt à devenir père, ce dernier lui aurait demandé d'avorter. L'opération effectuée en Italie la rendra stérile. Mais cette relation inspirera à Dalida sa chanson "Il venait d'avoir 18 ans". Tout juste remise de sa tentative de suicide, elle a vécu durant neuf ans une relation avec Richard Chanfray durant 9 ans. Deux ans après leur rupture, Richard Chanfray s'est suicidé par asphyxie. 

A sa tragique mort - Dalida s'est suicidée par surdose de barbituriques dans la nuit du 2 au 3 mai 1987, à Paris, à l'âge de 54 ans - laissait derrière elle un répertoire de plus de 700 chansons, interprétées en plusieurs langues qui plus est, parmi lesquelles on trouve Come prima, Les Gitans, Gondolier, Itsi bitsi petit bikini, La Danse de Zorba, Le Temps des fleurs, Darla dirladada, Gigi l'amoroso, Salma Ya Salama, Laissez-moi danser ou encore Mourir sur scène. Dalida a également laissé derrière elle une filmographie composée d'une quinzaine de films, parmi lesquels "L'inconnue de Hong Kong" de Jacques Poitrenaud, dans lequel elle a joué au côté de Serge Gainsbourg ou encore "Parlez-moi d'amour" de Giorgio Simonelli.

Une star engagée 

Au cours de sa carrière, Dalida s'est engagée en faveur de plusieurs causes. Elle militait notamment contre l'homophobie, un combat que l'on retrouve dans sa chanson "Pour ne pas vivre seul" en 1972. Dans sa chanson, Dalida chantait le fait que "pour ne pas vivre seules, des filles aiment des filles et l'on voit des garçons épouser d'autres garçons".  Un texte qui avait été immédiatement adopté par la communauté gay, qu'elle a également fasciné par ses déceptions amoureuses. Quelques années plus tard, c'est une nouvelle fois au travers de ses textes que Dalida avait séduit la communauté gay. Son titre "Depuis qu'il vient chez nous" sorti en 1978 évoquait l'homosexualité bien qu'elle ne soit jamais nommée.

En 1985, Dalida s'est engagée aux côtés de son amie Line Renaud en faveur du sida. Avec Line et Bernadette Chirac, elle avait organisé un gala et avait réussi à récolter des fonds pour aider la recherche. Plusieurs artistes populaires tels que Thierry le Luron ou Nana Mouskouri se sont par la suite ajoutés au trio. Enfin Dalida s'est aussi engagée en faveur des radios libres avec son ami Max Guazzini.

Article le plus lu - Affaire Steve Caniço : les dernières infos › Voir les actualités

Dalida : elle aurait eu 86 ans aujourd'hui, retour sur une vie tragique
Dalida : elle aurait eu 86 ans aujourd'hui, retour sur une vie tragique

[Mis à jour le 17 janvier 2019 à 18h00]  Google célèbre aujourd'hui Iolanda Cristina Gigliotti , plus connue sous le nom de Dalida, en la mettant en scène sous de multiples facettes grâce à son Doodle. Avant de connaître la gloire, la vie de...