Fusillade à Bastia : le tireur s'est suicidé, une querelle de voisinage suspectée

Fusillade à Bastia : le tireur s'est suicidé, une querelle de voisinage suspectée BASTIA - La fusillade qui a fait un mort et six blessés ce mercredi à Bastia serait l'acte d'un sexagénaire qui aurait commencé à s'en prendre à ses voisins au sujet d'une vieille querelle. L'auteur, qui s'était retranché chez lui arme à la main, a été retrouvé mort dans la nuit...

Vers 16 heures ce mercredi 30 janvier 2019, un homme a tiré des coups de feu dans le quartier de Montesoro, au sud de Bastia (Haute-Corse), provoquant la mort d'un homme et les blessures de six autres. Parmi les blessés figure un policier, a fait savoir la procureure de la République de Bastia.

L'auteur des coups de feu se serait ensuite retranché à son domicile, dans un appartement du quartier. La police, la gendarmerie, la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) et le RAID étaient mobilisées pour tenter de l'interpeller. L'homme a finalement été découvert inanimé peu avant minuit. Il se serait suicidé en se tirant une balle dans la tête a indiqué la procureure de Bastia Caroline Tharot. Comme le rapporte France 3 Corse, le forcené se serait donné la mort juste avant l'intervention du RAID, qui avait été dépêché de Marseille au cours de la soirée. Une information que l'AFP a confirmé dans la nuit.

Une querelle de voisinage derrière la fusillade à Bastia

Selon les informations de France 3, le tireur était un homme de 65 ans, qui habitait le quartier et qui était déjà connu des forces de police. France Bleu Corse parle d'un chasseur bien connu de ses voisins et décrit par ces derniers comme violent. Il avait été condamné pour des faits de droit commun il y a une quinzaine d'années. Une querelle de voisinage au sujet d'un chien, vieille de plusieurs années, serait à l'origine du drame. Selon la procureure de la République de Bastia Caroline Tharot, qui a pris la parole dans la nuit, "il semblerait que le chien du tireur ait mordu la compagne" d'un voisin.

L'auteur de la fusillade s'en serait d'ailleurs d'abord pris à ce voisin ce mercredi, au cutter, "en portant des coups au ventre et au bras", précise la procureure. Le jeune homme de 23 ans se trouverait dans un état grave. Selon France 3, il serait sorti du bloc opératoire peu avant 21 heures mercredi. Le sexagénaire "s'en est ensuite pris à la compagne de ce voisin avec une blessure au cutter au bras". Ce n'est que dans un second temps qu'"il est allé chercher deux fusils de chasse à canons juxtaposés avec lesquels il a tiré sur plusieurs personnes".

Dans le dernier bilan communiqué, on a appris que la victime mortellement touchée serait un homme. Selon le site de la France 3 Corse, "il s'agirait d'un membre de l'Office de l'Habitat de la Collectivité de Corse", qui était le gardien de la barre d'immeuble. Parmi les blessés, il y aurait trois femmes et deux hommes, dont un policier. Ce dernier serait légèrement touché.

Article le plus lu - Elections européennes : sondages et actus › Voir les actualités

Fusillade à Bastia : le tireur s'est suicidé, une querelle de voisinage suspectée
Fusillade à Bastia : le tireur s'est suicidé, une querelle de voisinage suspectée

Vers 16 heures ce mercredi 30 janvier 2019, un homme a tiré des coups de feu dans le quartier de Montesoro, au sud de Bastia (Haute-Corse), provoquant la mort d'un homme et les blessures de six autres. Parmi les blessés figure un policier, a fait...