Produits ménagers : lesquels sont dangereux et pourquoi ?

Produits ménagers : lesquels sont dangereux et pourquoi ? Le magazine "60 millions de consommateurs" alerte ses lecteurs sur le contenu de plusieurs produits ménagers. Certains contiendraient en effet des substances nocives.

Ce vendredi 12 avril, le magazine "60 millions de consommateurs" publie un numéro hors-série consacré à la pollution de l'air en intérieur. Le magazine révèle notamment que de nombreux produits ménagers seraient en fait toxiques. "C'est le paradoxe de ces produits : on les utilise pour assainir sa maison et on obtient l'effet inverse", a résumé Christelle Pangrazzi, la rédactrice en chef. 60 millions de consommateurs a analysé la composition de 60 produits ménagers, en étudiant étiquettes et fiches de données de sécurité remplies par les fabricants. En définitive, beaucoup contiendraient des éléments "toxiques" ou "nuisibles à notre santé ou à l'environnement".

Une liste de composés est mise en cause. Parmi eux, les isothiazolinones, des conservateurs toxiques qu'on retrouve dans deux tiers des produits, et les ammoniums quaternaires, des "biocides" qui sont présents dans les produits censés "tuer 99,9%" des bactéries par exemple. Ces derniers ont été reconnus comme une des causes du développement de l'asthme chez le personnel soignant, et sont à l'origine de l'évolution de bactéries de plus en plus résistantes. Enfin, un certain nombre de produits d'entretiens génèrent des "COV", des contenus organiques volatils, susceptibles de déclencher maladies respiratoires et allergies.

Quels sont les produits ménagers concernés ?

Concrètement, de nombreux produits examinés sont concernés : spray Febrèze anti-tabac, désinfectant en spray Briochin, lingettes désinfectantes Saint-Marc, produit à base d'eau de Javel... De nombreux produits présentés comme "naturels" sont aussi mis en cause. Ils contiendraient en effet souvent des produits toxiques, au milieu d'un ou deux éléments naturels présents en petite quantité. Une pratique connue sous le nom de "greenwashing".

60 millions de consommateurs réclame dans son numéro hors-série un meilleur étiquetage des produits ménagers. En plus de la diffusion de la liste des ingrédients des produits ménager, il fait également une suggestion pour rendre plus clair l'impact des produits ménagers sur notre santé. Son idée : proposer la création d'un "Ménag'score" à la manière du Nutri-Score des produits alimentaires. Le système permettrait de classer les produits ménagers avec des lettres de A à E : A pour les produits les plus vertueux, ne contenant "aucune substance indésirable pour la santé et l'environnement" et E pour ceux contenant une "quantité importante de substances irritantes, allergisantes et très nocives pour la santé".

Le magazine donne également plusieurs autres conseils pour limiter la pollution de l'air intérieur : aérer sa pièce, ne pas fumer en intérieur, confectionner ses propres produits d'entretiens. 60 millions de consommateurs rappelle que l'air intérieur est sept fois plus pollué que l'air extérieur.

Article le plus lu - Gilets jaunes : la contestation continue › Voir les actualités