Investir dans l'immobilier à l'étranger : Berlin, nouvel eldorado ?

Les prix de l'immobilier à Berlin restent attractifs, mais plus pour très longtemps. © Tatjana Balzer - Marco2811 - Fotolia

Le marché de l'immobilier locatif peut apparaître plus attractif à l'étranger qu'en France. Il faut pourtant faire attention : cela ne fonctionne pas comme en France. Chaque pays a ses contraintes en termes de règles de location, de fiscalité et de répartition des charges. Comme pour tout investissement, il faut être en capacité de visiter là on achète pour avoir une bonne idée du bien retenu. Et il est toujours plus compliqué de gérer un bien à distance qu'à proximité de chez vous. Ensuite, il faut s'intéresser au prix et à la demande de location. En la matière, l'une des villes qui semble porteuse, c'est Berlin. Aden Immo annonce par exemple un studio de 39 m² à 111 500 euros ou un deux pièces de 55 m² à 251 000 euros. A l'inverse, mieux vaut rester méfiant concernant les offres sur l'Ile Maurice ou à Miami. Magique sur le papier. Un peu moins dans la réalité.

 

 Rendement 2014 espéré : 3 à 6 % nets d'impôts