Mercedes EQC : vaut-il le coup ? Notre essai [prix, autonomie]

Mercedes EQC : vaut-il le coup ? Notre essai [prix, autonomie] MERCEDES EQC - Linternaute.com a pu tester le Mercedes EQC. Son autonomie est-elle suffisante ? Quel est son tarif ? Voici notre essai et notre avis sur le SUV électrique.

[Mis à jour le 31 octobre 2019 à 16h40] Enfin ! Plus d'un an après sa présentation au Mondial de l'Auto, le Mercedes EQC s'est enfin laissé prendre en main. La rubrique Automobile de Linternaute.com a en effet pu tester le premier modèle 100% électrique de Mercedes. Que vaut ce mastodonte de la route aux dimensions hors-normes ? Son autonomie est-elle suffisante pour un véhicule de ce type ? Quels sont ses équipements ? Son prix n'est-il pas trop élevé ? Découvrez notre essai en images ci-dessous, ainsi que notre verdict sur le Mercedes EQC !

Essai du Mercedes EQC

C'est sur les routes des Alpes suisses, à proximité de Zurich, que nous avons pu essayer ce Mercedes EQC 100% électrique. Si une seule motorisation de 300 kW (408 chevaux) et 760 Nm de couple est disponible, la firme à l'étoile nous a donné l'occasion d'essayer deux versions de son EQC. Nous avons tout d'abord pu prendre le volant d'un EQC issu de la série spéciale Edition 1886, puis nous avons eu la possibilité de tester cet EQC avec la finition AMG Line. Portions d'autoroutes, routes de montagne sinueuses, bornes de recharge : nous avons pu tester les différents aspects du Mercedes EQC lors de notre essai. Retrouvez notre avis en cliquant sur l'image ci-dessus.

Mercedes EQC : les infos, quelle autonomie ?

Mercedes ne présente pas ici un GLC électrique ! L'EQC a son propre design, immédiatement reconnaissable. Le constructeur allemand a créé une nouvelle signature lumineuse, avec ces bandes de LED qui relient les feux à l'avant comme à l'arrière. L'EQC rompt avec le design parfois très avant-gardiste des voitures électriques : il se dote à l'avant d'une vraie calandre et de prises d'air latérales, même si l'aération est inutile sur un modèle électrique. Cela également pour ne pas trop trancher avec le style Mercedes. Une autre calandre plus moderne est disponible, avec seulement deux barrettes au centre de la calandre et une entrée d'air plus large. L'EQC est enfin 10 centimètres plus long que le GLC : il mesure 4,76 mètres de long, 1,88 mètre de large et 1,62 mètre en hauteur.

A l'intérieur de l'EQC, on découvre une instrumentation 100% numérique, avec un grand écran divisé en deux écrans de 12,3 pouces chacun. La console centrale, elle, laisse quand même à portée de main des boutons, principalement pour commander la climatisation. Au-dessus, on découvre des grilles d'aération encore jamais vues chez Mercedes, dans un style très futuriste. Plongé dans une ambiance bleutée sur les photos, l'habitacle peut changer d'univers et colorer son habitacle de lumière rouge. Cinq modes de conduite différents seront proposés. Ils s'appellent Comfort, Eco, Sport, Max Range et Individual. Comfort est destiné à une conduite douce, Eco a bien entendu pour but de réduire la consommation, Max Range est idéal pour les longs trajets et préserve l'autonomie, tandis que Sport rend la voiture plus nerveuse. Enfin, le mode Individual est celui que l'automobiliste créera lui-même en modifiant les réglages.

Moteur du Mercedes EQC

Sous le capot, le Mercedes EQC embarque deux moteurs électriques d'une puissance totale de 408 chevaux (pour 300 kW). Le couple est annoncé à 760 Nm. Le SUV dispose d'une transmission intégrale, chaque moteur étant dédié à un essieu. Toute cette puissance permet au Mercedes EQC de réaliser le 0 à 100 km/h en 5,1 secondes, et d'atteindre au maximum 180 km/h (la vitesse maximale est bridée pour préserver les batteries). Et ce malgré son poids important : il pèse 2 425 kilos ! L'autonomie des batteries lithium-ion de 80 kWh est quant à elle annoncée à 450 kilomètres en cycle NEDC. Comptez une centaine de kilomètres de moins avec le cycle WLTP, mis en place depuis le 1er septembre. Grâce à un système de recharge rapide, la batterie devrait pouvoir être chargée à 80% en seulement 40 minutes. Et Mercedes entend bien installer des bornes pour ses clients (la marque annonce 400 stations de recharge rapide en Europe). Elles devraient a priori être payantes. Il sera bien entendu possible de recharger la voiture chez soi.

Prix du Mercedes EQC

Le Mercedes EQC est disponible avec la finition AMG Line ou avec la série spéciale Edition 1886 (limitée à 1 886 exemplaires). Le modèle AMG Line est commercialisé à partir de 78 950 euros hors options. Pour l'Edition 1886, il faudra compter au minimum 92 450 euros. La voiture est également proposée en location longue durée (LLD) sur 36 mois ou 45 000 kilomètres au tarif de 890 euros par mois en AMG Line et 1 072 euros par mois pour l'Edition 1886. Un premier loyer d'un montant de 15,3% du prix TTC est demandé. Le loyer du sixième mois s'élève à 6 000 euros, soit le montant du bonus écologique attribué aux acheteurs de voitures électriques.

Date de sortie du Mercedes EQC

La commercialisation du Mercedes EQC en France a commencé à l'été 2019. Mais le SUV est actuellement frappé par une procédure de rappel : selon Automobile Propre, "1 700 unités du SUV électrique sont à fiabiliser en atelier pour un problème de boulons qui pourraient céder au niveau du différentiel des roues avant, avec un risque de bloquer ou d'endommager la transmission". Un autre rappel serait en cours : celui-ci concernerait "des écrous de fixation au niveau des airbags". "En cas de choc, ces équipements pourraient se détacher et ne pas assurer leur rôle de maintien des passagers", écrivent nos confrères d'Automobile Propre. Rendez-vous en concession Mercedes si vous êtes concerné !

Photos du Mercedes EQC

Mercedes avait révélé son EQC quelques semaines avant le début du Mondial de l'Auto, en 2018. Retrouvez dans le diaporama ci-dessus les premières images alors publiées par la firme à l'étoile. On y découvrait le design inédit de l'EQC ainsi que son habitacle high-tech et futuriste.