24h du Mans 2019 : Toyota et Alonso vainqueurs, le classement et résumé

24h du Mans 2019 : Toyota et Alonso vainqueurs, le classement et résumé 24H DU MANS - L'édition 2019 des 24h du Mans revient à Toyota. Le trio Fernando Alonso, Kazuki Nakajima et Sebastien Buemi a devancé au finish l'autre Toyota, la n°7 victime de problèmes dans les dernières minutes de course. Retrouvez les résultats et classements ci-dessous.

[Mis à jour le 18 juin à 08h38] Pas de victoire pour Ford ! La GT n°85, vainqueur sur la piste de la catégorie GTE Am, a finalement été exclue après l'arrivée en raison d'une capacité de réservoir non conforme. La Porsche n°56 du Team Project 1 récupère la victoire dans cette catégorie. Au classement général, Toyota a remporté pour la 2e fois ce dimanche 16 juin les 24h du Mans. Comme l'an dernier, Fernando Alonso, Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi s'imposent sur la course d'Endurance la plus exigeante au monde. Leur victoire, qui leur permet également de décrocher le titre de champion du monde d'Endurance WEC 2018-2019, est celle d'un incroyable dénouement intervenu après une course extrêmement calme dans la catégorie reine des LMP1 où les deux Toyota, sans réels rivaux, ont dominé la course de bout en bout. La Toyota n°7 de Kamui Kobayashi, Mike Conway et José-Maria Lopez promise à la victoire a en effet connu deux crevaisons successives à une heure de l'arrivée et laissé le commandement à la Toyota n°8 de Sébastien Buemi, Fernando Alonso et Kazuki Nakajima. La Toyota n°7 termine 2e devant la SMP n°11.

En GTE Pro, la course a bien tenu toutes ses promesses avec une superbe bataille durant les premières heures de course, une accalmie durant la nuit après deux entrées des safety car qui ont creusé de gros écarts artificiels et engendrant la frustration chez de nombreux concurrents puis des dernières heures échevelées. Corvette a longtemps cru à la victoire avec la n°63 avant de tout perdre sur un tête à queue puis des ennuis durant la matinée. Ferrari fête idéalement ses 70 ans avec la victoire de la F488 du team AF Corse n°71 devant les Porsche n°91 et 93. En LMP2, Alpine fait coup double avec la victoire de catégorie et le titre de champion du monde pour la n°36 de Nicolas Lapierre, Pierre Thiriet et André Negrao.

24h du Mans 2019 : les photos

Retrouvez ci-dessus notre sélection photo de l'édition 2019 des 24h du Mans. Photos de la course, clichés de l'arrivée, images inédites des stands ou au coeur du QG de Michelin ou de la grille de départ samedi sont dans notre diaporama spécial. Il comprend également les plus belles images des essais disputés cette semaine et qui ont vu Toyota réaliser la pole position de cette édition quand Aston Martin brillait pour sa part en GTE Pro. Un avant-goût du règlement 2021 où Aston Martin sera présent face à Toyota dans la nouvelle catégorie reine des hypercars ?

24h du Mans 2019 : classement

Retrouvez ci-dessous le classement final à 15h des 24h du Mans 2019 : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à 16 secondes, 3. BR SMP n°11 à 6 tours, 4. Rebellion n°1 à 9 tours , 5. Rebellion n°3 à 15 tours, 6. Alpine Signatech n°36 (1ere LMP2) à 17 tours, 7. Oreca n°38 Jackie Chan DC Racing (2e LMP2) à 18 tours, 8. Oreca TDS Racing n°28 (3e LMP2) à 19 tours, 9. Ligier United Autosport n°22 à 20 tours, 10. Oreca Idec Sport n°48 à 21 tours, 11. Oreca Aurus G-Drive n°26 à 21 tours, 12. Oreca n°30 Duqueine Engineering à 22 tours, 13. Ligier Panis Barthez Compétition n°23 à 23 tours, 14. Oreca Graff Racing n°39 à 23 tours, 15. Oreca Algarve Pro Racing n°25 à 28 tours, 16. Oreca n°20 High Class à 29 tours, 17. Ligier Larbre Compétition n°50 à 30 tours, 18. Dallara Cetilar n°47 à 33 tours, 19. Ligier United Autosports n°32 à 37 tours, 20. Ferrari AF Corse n°51 (1ere GTE Pro) à 43 tours, 21. Porsche GT Team n°91 (2e GTE Pro) à 43 tours, 22. Porsche GT Team n°93 (3e GTE Pro) à 43 tours...

Le point sur les différentes catégories : Victoire de Toyota en LMP1 et d'Alpine en LMP2 avec la n°36. En GTE Pro, victoire de la Ferrari n°51 d'AF Corse devant les Porsche n°91 et n°93 du Porsche GT Team. En GTE Am, la Ford n°85 du Keating Motorsports s'est imposée sur la piste avant d'être déclassée après la course pour un problème sur le volume du réservoir, jugé non conforme. Elle laisse la victoire à la Porsche n°56 du Team Project 1, devant la Ferrari n°84 du JMW Motorsports. La Ferrari n°62 du WeatherTech Racing monte du coup sur le podium à la 3e place.

Retrouvez ci-dessous quelques classements intermédiaires pris au fil de la course pour vous permettre de revivre les différents changements de position :

  • Le classement des positions à 13h à deux heures de l'arrivée : 1. Toyota n°7, 2. Toyota n°8 à moins d'un tour, 3. SMP n°11 à 6 tours, 4. Rebellion n°1 à 10 tours, 5. Rebellion n°3 à 15 tours. L'Alpine mène la catégorie LMP2 avec un tour d'avance sur l'Oreca n°38 du Jackie Chan Racing et environ deux tours sur l'Oreca du TDS Racing n°28. En GTE Pro, la Ferrari n°51 résiste aux Porsche n°93 et 91 placées à moins de deux minutes. En GTE Am, la Ford n°85 domine toujours.
  • Le classement à 10h : 1. Toyota n°7, 2. Toyota n°8 à une minute, 3. SMP n°11 à cinq tours, 4. Rebellion n°1 à neuf tours, 5.Rebellion n°3 à 11 tours. En LMP2, l'Alpine n°36 a profité des déboires de l'Aurus G Drive n°26 pour prendre la tête avec un tour d'avance sur l'Oreca n°38 du Jackie Chan DC Racing. En GTE Pro, les écarts sont toujours faibles. La Corvette n°63 possède sept secondes d'avance sur la Ferrari n°51 ! En GTE Am, la Ford n°85 tient toujours solidement les commandes de ces 24h du Mans.
  • Le classement à 8h : 1. Toyota n°7, 2. Toyota n°8 à une minute, 3. SMP n°11 à quatre tours, 4. Rebellion n°13 à quatre tours, 5. Rebellion n°1 à huit tours. En LMP2, l'Oreca du G-Drive n°26 mène devant l'Alpine n°36 et l'Oreca n°38 du Jackie Chan DC Racing. En GTE Pro, la Ferrari n°51 possède 55 secondes d'avance sur la Corvette n°63 et plus d'une minute sur la Porsche n°91.
  • Le classement à 6h : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à une minute, 3. Rebellion n°3 à trois tours, 4. SMP n°11 à quatre tours,5. Rebellion n°1 à sept tours... En LMP2, l'Oreca du G-Drive n°26 mène avec un peu plus d'une minute d'avance sur l'Alpine n°36. Avantage à la Ferrari n°51 d'AF Corse en GTE Pro devant la Porsche n°91 et la Corvette n°63.
  • A 4h du matin, voici le classement des 24h du Mans: 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à 17 secondes. 3. Rebellion n°3 à trois tours, 4. SMP n°11, 5. Rebellion n°1. En LMP2, l'Oreca Aurus n°26 du G-Drive mène avec deux minutes d'avance sur l'Alpine n°36 et un tour sur l'Oreca n°38 du Jackie Chan DC Racing. En GTE Pro,  la Ferrari n°51 devance d'une minute et 23 secondes la Porsche n°93. La Porsche n°91 troisième est à une minute et 24 secondes du leader.
  • A 2h du matin, voici le classement : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à une seconde. 3. Rebellion n°3 à deux tours, 4. SMP n°11, 5. Rebellion n°1. En LMP2, l'Oreca Aurus n°26 du G-Drive mène avec deux minutes d'avance sur l'Alpine n°36 et un tour sur l'Oreca n°38 du Jackie Chan DC Racing. En GTE Pro, la Porsche n°92 et la Ferrari n°51 sont séparées par 11 secondes. La Porsche n°93 troisième est à près d'un tour.
  • A minuit, le classement après 9h de course : 1. Toyota n°7, 2. Toyota n°8 à huit secondes, 3. SMP n°17 à un tour, 4. SMP n°11 à un tour, 5.Rebellion n°13 à deux tours. En LMP2, l'Oreca Aurus n°26 du G-Drive est en tête avec 13 secondes devant l'Alpine n°36 deuxième. L'Oreca du Jackie Chan DC Racing n°38 est troisième. En GTE Pro, James Calado et la Ferrari n°51 ont laissé provisoirement la tête à la Porsche n°92. La Corvette n°63 est au 2e rang. Enfin, la Ford n°85 du Keating Motorsports est en tête en GTE Am.

24h du Mans 2019 : accidents

L'édition 2019 des 24h du Mans a été marquée par de nombreux accidents. Citons celui spectaculaire de Marcel Fassler peu après 20h au volant de la Corvette n°64. Le Suisse a été contraint à l'abandon suite à ce crash dans les virages Porsche. Thomas Laurent a eu beaucoup plus de chance avec la Rebellion n°3 dont il a perdu le contrôle au freinage de la deuxième chicane des Hunaudières en début de soirée. Le Français a pu rentrer aux stands et, après une très courte réparation, reprendre la piste. Moins de succès en début de nuit pour les Aston Martin n°97 et n °95 toutes deux sorties de piste à quelques minutes d'intervalle autour de minuit. La n°95, sortie au virage d'Indianapolis, a été contrainte à l'abandon. Enfin, la SMP n°17, alors au 3e rang du classement général, a perdu toute chance de podium sur un crash d'Oleg Orudzev en début de nuit. Autre gros crash dans la matinée avec la Racing Team Holland aux mains de Nyck De Vries qui a percuté le mur de pneus au freinage d'Indianapolis. Le Néerlandais est parvenu à repartir et à rallier l'arrivée avec son écurie qui termine 27e de ces 24H du Mans.

Article le plus lu - Chaleur : des températures ressenties à 50 degrés ? › Voir les actualités

24h du Mans 2019 : Toyota et Alonso vainqueurs, le classement et résumé
24h du Mans 2019 : Toyota et Alonso vainqueurs, le classement et résumé

Sommaire 24h du Mans 2019 : photos 24h du Mans 2019 : classement 24h du Mans 2019 : accidents [Mis à jour le 18 juin à 08h38] Pas de victoire pour Ford ! La GT n°85, vainqueur sur la piste de la catégorie GTE Am, a finalement été...