Guy Bedos raconte qu'il aurait pu sauver Jean-Paul Belmondo de son AVC

Guy Bedos raconte qu'il aurait pu sauver Jean-Paul Belmondo de son AVC Grand ami de Jean-Paul Belmondo, Guy Bedos révèle à VSD qu’il aurait pu sauver l’acteur d’une grande convalescence suite à son AVC en 2001.

Dans le nouveau numéro du magazine VSD, l’humoriste Guy Bedos raconte comment il aurait voulu sauver Jean-Paul Belmondo de son accident vasculaire cérébral. Survenu en août 2001 alors qu’il passait des vacances chez son ami Guy Bedos à Lumio en Corse, l’AVC a forcé l’acteur à de nombreuses années de rééducation. Bébel sur cette période noire de sa vie en avril dernier évoquant une maladie "terrible. Le docteur m’avait dit que je ne parlerais plus jamais. […] J’étais tellement hésitant à chercher mes mots tout le temps." Aujourd’hui, Guy Bedos révèle que cette convalescence aurait pu être écourtée si l’acteur avait été pris en charge à Marseille et non à Paris.

En effet, séjourné en Corse au moment de l’accident, Belmondo a tout d’abord été héliporté l’hôpital Falconaja de Bastia avant que ses proches décident d’un traitement à Paris. Pour Guy Bedos, il s’agissait d’une erreur de leur part. "J’avais parlé avec un profes­seur corse, Rizzoli, qui s’ap­prê­tait à le rece­voir à Marseille. J’avais tout arrangé. Ils ont ordonné Paris À mon avis, ils ont eu tort. [Jean-Paul Belmondo] aurait peut-être pu être sauvé complè­te­ment avec le gain de temps que repré­sen­tait Marseille." Aujourd’hui, Jean-Paul Belmondo va mieux. Lors de son 82e anniversaire, il a annoncé vouloir jouer de nouveau.

Article le plus lu - Un proche de Jacques Chirac fait le point sur sa santé › Voir les actualités

Annonces Google