Alain Delon, une légende du cinéma français

Par Alix Daguet

Alain Delon, une légende du cinéma français

A 82 ans, Alain Delon a joué plus de 90 personnages différents. Avec son visage d'ange et ses yeux bleus, l'acteur a enchaîné les conquêtes et les histoires d'amour, chacune de ses compagnes ayant laissé une trace dans sa vie.

L'acteur aux 90 films et 135 millions de spectateurs
En presque 50 ans de carrière au cinéma, Alain Delon a joué dans plus de 90 films. Parmi les plus connus et les plus célèbres, Plein Soleil, qui lui a permis en 1960 de devenir une figure incontournable du cinéma français. Ses surnoms au fil des années viendront des films dans lesquels il joue, comme Le Samouraï et Le Guépard sorti en 1963. Plus de 135 millions de spectateurs se déplaceront dans les salles de cinéma au fil des années pour découvrir les rôles que l'acteur interprète. Véritable icône en France, il est également connu dans le monde entier.

Une enfance difficile

Alain Delon est le fils de Fabien Delon, directeur d'un petit cinéma et d'Edith Arnold, préparatrice en pharmacie. Alors qu'il n'a que quatre ans, ses parents divorcent et sa mère décide de le placer chez une nourrice puis dans une famille d'accueil. Dans une interview à TV Mag en 2015, l'acteur a raconté les années qui ont suivi. "Combien sont-ils à savoir que j'ai passé mon enfance en prison ?". Alain Delon a ensuite raconté qu'il avait passé plus de 4 ans "dans la cour de Fresnes, mon père adoptif y était gardien, où je jouais avec d'autres enfants de gardiens". Au décès de ses parents adoptifs, il retourne vivre chez sa mère, qui entre temps s'est remariée.

Alain Delon, futur boucher ?

Après son retour chez sa mère, Alain Delon est envoyé en pension. Dans une interview à l'Express en 2010, l'acteur a confié qu'il avait été viré six fois des écoles dans lesquels il étudiait. "Comme j'étais très turbulent, très indiscipliné, je me suis fait renvoyer. De partout. J'étais un genre de petit monstre, très sauvage". Après une tentative de fugue ratée aux Etats-Unis, sa mère et son beau-père l'inscrivent en CAP Charcuterie à 14 ans et il devient l'apprenti de son beau-père qui tient une boucherie à Bourg-la-Reine.

Engagement dans la Marine et guerre d'Indochine

À 17 ans, Alain Delon s'engage dans la Marine avant d'être appelé pour son service militaire. Après avoir volé du matériel à la caserne, le jeune de 18 ans est envoyé en Indochine pour combattre. Quelques mois après son arrivée, il vole une jeep militaire pour faire un tour, mais a un accident avec. Ses supérieurs le renvoient et il rentre alors en France.

Les liaisons qui l'ont conduit au cinéma

En arrivant à Paris à seulement 20 ans, il enchaîne les petits boulots et côtoie la pègre parisienne. Il rencontre alors l'actrice Brigitte Auber et entame une relation avec elle. L'actrice lui permettra de rencontre le réalisateur Jean-Claude Brialy avec qui il gravira les marches du Festival de Cannes. C'est ensuite sa liaison avec Michèle Cordoue qui va lui ouvrir les portes du cinéma français. L'actrice va convaincre son mari Yves Allegret de lui offre un rôle dans son prochain film. Alain Delon jouera alors pour la première fois dans un long-métrage. Quand les femmes s'en mêle sort en 1957 et permet au jeune acteur de se faire repérer.

Romy Schneider, le grand amour d'Alain Delon

L'histoire d'Alain Delon et Romy Schneider commence sur les plateaux de tournage du film Christine du réalisateur Pierre Gaspard-Huit. Très rapidement, les deux amants se fiancent et deviennent aux yeux de tous l'un des couples les plus célèbres du cinéma. "Les fiancés de l'Europe" vivent une idylle pendant plus de 5 ans, sans jamais trouver le temps de se marier avant de se séparer. Restés amis, les deux acteurs se retrouvent en 1968 dans La Piscine puis une nouvelle fois dans L'Assassinat de Trostky. Dans une interview à Vanity Fair, Alain Delon a confié que Romy Schneider était "le grand amour de sa vie, le premier, le plus fort, le plus marquant, mais aussi malheureusement, le plus triste". Très marqué par la mort de son ancienne compagne, l'acteur garde toujours dans la poche intérieure de sa veste une photo de l'actrice sur son lit de mort.

Le fils caché d'Alain Delon

Alain Delon a entretenu une liaison avec la chanteuse allemande Nico alors qu'il était encore avec Romy Schneider. En 1962, Nico accouche d'un garçon et déclare qu'il est le fils de l'acteur. Alain Delon ne reconnaîtra jamais cet enfant et n'acceptera jamais de procéder à un test de paternité. Sa mère et son beau-père vont tout de même décider de s'occuper de l'enfant, le traitant comme leur petit-fils. Paul Boulogne l'adopte en 1977 et lui donne son nom alors que l'acteur refuse toujours de le reconnaître. En 2011, le photographe Ari Boulogne sort un livre en mémoire de sa mère "L'Amour n'oublie jamais" où il réaffirme que l'acteur est bien son père.

Nathalie Delon, première et unique épouse d'Alain Delon

Le 13 août 1964, Alain Delon épouse l'actrice Nathalie Sand, alors qu'elle est enceinte de leur premier enfant. Anthony, né un mois et demi plus tard à Los Angeles. Le couple et leur fils vivront pendant plus d'un an aux Etats-Unis avant de revenir à Paris en famille. Trois ans plus tard, le couple divorce lorsqu'Alain Delon rencontre Mireille Darc sur le tournage de Jeff. Entre son divorce et le début de sa nouvelle histoire, Alain Delon va profiter de son statut et de son physique, en utilisant l'appartement de Nicoletta comme garçonnière. Une révélation faite par la chanteuse dans une interview au magazine Schnok sorti en octobre 2017.

Une courte carrière à Hollywood

Grâce à sa carrière fulgurante, Alain Delon se voit proposer un contrat à Hollywood de 7 ans. Après s'être installé aux Etats-Unis, l'acteur français tourne dans trois films Texas, nous voilà, un western américain réalisé par Michael Gordon, Les centurions et Les tueurs de San Francisco. Déçu par l'échec des films, et mécontent des nouveaux projets qu'on lui propose, Alain Delon rompt son contrat et tire un trait sur sa carrière hollywoodienne. Quelques mois plus tard, il confiera au journal l'Express "C'était un stage : J'ai amélioré mon anglais, et j'ai vu comment travaillaient les américains. J'ai tourné avec des hommes d'avant-garde, et avec des metteurs en scène traditionnels. Ce sont, les uns et les autres, de vrais professionnels".

Suspect dans une affaire de meurtre

En octobre 1968, le corps de Stevan Markovic est retrouvé dans une décharge dans les Yvelines. Rapidement, les enquêteurs découvrent un lien entre l'homme et le couple Delon. Pendant plus de deux ans, Markovic a été l'homme à tout faire et le garde du corps de Nathalie et Alain Delon. Il quitte sa place après avoir eu une courte liaison avec la femme de l'acteur, mais garde contact avec le couple. La police soupçonne Alain Delon d'avoir un lien avec le meurtre de son ancien garde du corps. Après avoir interrogé l'acteur et sa femme et découvert qu'il était à ce moment-là en tournage dans le Sud, la police écarte les accusations qui pesaient sur l'acteur.
 

Couple à trois avec Maddly Bamy

Après sa rupture avec Nathalie Delon, l'acteur entame une relation avec la comédienne Maddly Bamy. A la même époque, il rencontre sur le tournage de Jeff, Mireille Darc. N'arrivant pas à choisir entre les deux femmes, il leur demande d'accepter qu'ils puissent les aimer toutes les deux. Il confiera alors l'écriture d'un film intitulé Madly à Mireille Darc. Dans le film, Alain Delon et Mireille Darc jouent un couple marié, et Maddly Bamy la maîtresse de l'époux qui vient s'installer chez eux. Ce triangle amoureux aussi vrai dans la vie qu'à l'écran ne prendra fin que lorsque Maddly Bamy entamera une nouvelle relation avec Jacques Brel.

Mireille Darc, de l'amour à l'amitié

L'histoire d'amour entre Mireille Darc et Alain Delon va durer plus de 15 ans et leur amitié ne prendra jamais fin, même après leur rupture. Dans sa biographie, Mireille Darc se confiera sur la relation qu'elle entretenait avec l'acteur : "Alain et moi, nous n'aurons jamais de scènes dramatiques, il n'y aura pas de vaisselle cassée [...] tout - bon et mauvais moment - se passera toujours dans un grand respect l'un de l'autre". Mireille Darc ne pouvant pas avoir d'enfants à cause de problème de santé, elle va s'occuper du fils aîné de l'acteur comme s'il était son propre fils et va vivre avec lui à Douchy, propriété de l'acteur où ils vont "créer leur propre univers". Malgré leur séparation en 1981, les deux acteurs et icônes du cinéma français ne se quitteront jamais réellement. Alain Delon sera présent au chevet de Mireille Darc lorsqu'elle aura un grave accident de voiture et à chacune de ses hospitalisations jusqu'à sa mort.

Alain Delon et Anne Parillaud

Sur le tournage de Pour la peau d'un flic, Alain Delon qui s'occupait alors de Mireille Darc affaiblie par une embolie cérébrale, va rencontrer la jeune actrice Anne Parillaud. Cette rencontre sonnera la fin de son histoire avec Mireille Darc et le début d'une nouvelle avec Anne Parillaud. Leur histoire va durer plus de trois ans avant que l'acteur rencontre sa dernière compagne.

La rivalité Delon-Belmondo

Tout au long de leurs carrières, Belmondo et Delon ont joué dans de nombreux films ensemble, chacun son tour tenant le premier rôle, même si Delon prenait souvent l'avantage. Dans ses mémoires, celui qui était surnommé Bébel racontera : "Il y avait assez de place pour nous deux". Selon les journalistes, une rivalité était née entre les deux acteurs, mais pour lui "c'était des disputes d'amoureux, on était de grands copains du cinéma (…) la presse est allée bien trop loin".

Rosalie Van Breemen, la mère de deux de ses enfants

Alain Delon rencontre la mannequin néerlandaise en 1987. 31 ans les séparent, mais le couple entame une idylle. En 1990, Rosalie Van Breemen accouche de leur premier enfant Anouchka, et Alain Fabien né quatre ans plus tard. Quelques années plus tard, Rosalie repart vivre au Pays-Bas avec ses enfants bien avant leur séparation officielle en 2001. En désaccord pendant plusieurs années, dans son livre Delon : les femmes de sa vie, l'acteur ne parlera même pas de la mère de deux de ses enfants. Ce n'est que lors du bal des débutantes auquel participe leur fille que les deux anciens amants vont reprendre contact.

Met fin à sa carrière au cinéma en 1999

À 64 ans et après plus de 40 ans de carrière au cinéma, Alain Delon annonce en 1999 qu'il met fin à sa carrière au cinéma après la sortie d'1 chance sur 2 de Patrice Leconte. Quelques mois plus tard, le réalisateur Bertrand Blier le convainc de jouer une dernière fois dans Les Acteurs, film qui rend hommage aux plus grands acteurs du XXème siècle, de Bourvil à Jean Gabin en passant par Yves Montand et Simone Signoret. L'occasion pour lui de jouer une dernière fois avec son ami et rival Jean-Paul Belmondo. En 2008, il joue Jules César dans Astérix aux Jeux Olympiques, et même si le film est un succès au box-office, sa prestation ne sera pas remarquée.

Douchy, Marrakech, Genève, la vie tranquille d'Alain Delon

Au milieu des années 70, Alain Delon achète une propriété à Douchy dans le Loiret. Il y passera le plus clair de son temps avec Mireille Darc et la maison devient le lieu des retrouvailles avec ses enfants. Son havre de paix où il vit avec entouré de ses chiens et de ses animaux. Il achète également une maison à Marrakech, mais le couple la vend quelques années après leur séparation. Alain Delon partage aujourd'hui sa vie entre Douchy et la Suisse. En 1999, après avoir vécu plus de 14 ans en Suisse, il obtient la nationalité suisse, tout en conservant la nationalité française. 

Sa liaison secrète avec Dalida

Dans son livre intitulé Delon : les femmes de sa vie, l'acteur a révélé avoir eu une liaison avec la chanteuse Dalida. Les deux artistes se rencontrent au milieu des années 50 à Paris alors qu'ils sont encore inconnus du grand public et se fréquentent quelques mois. Dix ans plus tard, ils se retrouvent à Rome "loin des regards et des paparazzi, et les rares témoins de notre liaison restèrent discrets pendant des années". En 1973, l'acteur et la chanteuse se retrouvent pour enregistrer Paroles, Paroles et selon l'acteur leur "complicité était intacte".

Sa relation avec son fils aîné, Anthony Delon

L'acteur a eu quatre enfants et il entretient une relation particulière avec chacun d'eux. Avec son aîné, les relations sont parfois difficiles. Après le divorce de ses parents, Anthony passe beaucoup de temps à Douchy avec son père et Mireille Darc. En grandissant, le jeune homme se cherche et ses frasques vont déplaire à l'acteur qui lui interdira même d'utiliser le logo de sa marque pour commercialiser ses vestes en cuir. Depuis, Anthony Delon a retrouvé une vie plus calme, est devenu acteur comme son père et les relations père-fils se sont apaisées. Seul ombre au tableau, Anthony avait reproché vivement à son père les propos qu'il avait tenu concernant le Front National. Par la suite, ils ne se sont pas parlés pendant plusieurs mois. Depuis l'eau a coulé sous les ponts et les relations se sont apaisées entre les deux hommes. Alain Delon est très fier du fils qui lui a donné deux petits-enfants.

Une relation privilégiée avec sa fille Anouchka

Dans son livre Delon : les femmes de sa vie, après avoir parlé de Romy Schneider, de Mireille Darc et de son ex-épouse, Alain Delon aborde l'autre femme de sa vie et certainement la plus importante à ses yeux : sa fille Anouchka. Fille de l'acteur et de Rosalie Van Breemen, la jeune femme entretient une relation particulière et privilégié avec son père. Sur le plateau de Vivement Dimanche en 2011, l'acteur avait confié : "Je l'aime passionnément, comme j'aime son frère, Alain-Fabien. Mais que voulez-vous, elle, c'est une femme, alors je craque".

Des relations difficiles avec son dernier fils, Alain-Fabien

Les relations entre Alain Delon et son dernier fils n'ont jamais été faciles. Alain Delon, après sa séparation avec Rosalie Van Breemen, continue à voir ses enfants aux Pays-Bas ou à les ramener dans sa propriété de Douchy, mais cela ne suffit pas au petit dernier de la famille qui a confié à Vanity Fair Italy en 2013 qu'il s'était senti "abandonné" par son père. Pourtant, deux ans plus tôt, l'acteur avait tout fait pour récupérer la garde de son fils âgé alors de 16 ans et que sa mère voulait placer dans un centre de désintoxication aux Pays-Bas. Installé dans l'appartement de Genève, une nouvelle relation s'installe alors entre le père et le fils. En 2013, dans l'interview à Vanity Fair, le jeune homme déclare même que son père a déjà été violent avec sa mère. Alain Delon lui répondra dans une lettre ouverte publiée par La tribune de Génève. Trois mois plus tard, l'acteur assure que les relations se sont apaisées.

Son amitié critiquée avec Jean-Marie Le Pen

Alain Delon est un ami proche de Jean-Marie Le Pen. Selon l'acteur, cela n'a aucune importance : "Cest une amitié de 50 ans avec Jean-Marie Le Pen, c'est tout. Ça me regarde personnellement". Mais ses déclarations sur le FN ont souvent choqué l'opinion publique. En 2013, il déclare dans le quotidien suisse Le Matin que "les gens en ont marre qu'on leur parle comme on le fait. Ils veulent de l'action, ils veulent autre chose. Ils ont connu une France différente sous de Gaulle ou même Mitterrand. Voilà pourquoi le Front National, comme le MCG à Genève (parti d'extrême droite suisse), prend une place très importante et ça, je l'approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien".

Départ du Comité Miss France

Après l'éviction de Geneviève de Fontenay du Comité Miss France, Sylvie Tellier offre une place de Président d'honneur à vie à Alain Delon. Mais après avoir déclaré qu'il "approuvait, poussait et comprenait la montée du Front National", les réactions ont été nombreuses. Le Comité Miss France a condamné de tel propos dans un communiqué. "La société Miss France souhaite préciser qu'elle ne s'associe pas aux propos qui ont été tenus, elle rappelle par ailleurs que l'élection Miss France est un événement et une grande émission de divertissement populaire qui réunit tous les Français, et qu'elle est par nature à l'écart de toutes prises de position politiques". Alain Delon avait alors envoyé un courrier au comité annonçant qu'il ne voulait plus de son titre. "Votre comité a cru bon de réagir publiquement, avec véhémence, à mes propos sur la politique de la France. Vous en avez parfaitement le droit. Mais, ce n'est pas vous qui me lâchez, c'est moi qui pars".

Alain Delon apporte son soutien à Nadine Morano

Sur le plateau de Laurent Ruquier, Nadine Morano déclare que la France "est un pays de race blanche". Ses propos choquent et sont alors vivement critiqués. Après son exclusion du parti Les Républicains, Alain Delon va être l'un des seuls à lui apporter son soutien. Dans une interview à TV Mag, l'acteur déclarera à ce propos : "Juste une question : le Kenya est un pays de quelle race ? Les gens sont noirs. C'est une polémique ridicule, grotesque, qui n'a aucun sens. Nadine Morano, elle a des couilles de tenir comme elle tient et de dire : "Je vous emmerde tous, je dis ce que je pense et je continuerai à le dire".

Scandale après sa prise de position concernant le mariage pour tous

Sur le plateau de C à vous, Alain Delon avait déclaré "l'homosexualité, c'est contre-nature". Une phrase choc alors que les Français étaient divisés concernant la légalisation du mariage homosexuel. Quelques semaines plus tard, l'acteur aborda à nouveau le sujet dans Le Figaro Magazine déclarant "Je ne suis pas contre le mariage gay, je m'en fiche éperdument, mais je suis contre l'adoption des enfants. On va encore me dire que je dois m'adapter et vivre avec mon temps… Eh bien, je vis très mal cette époque qui banalise ce qui est contre-nature. Quitte à passer pour un vieux con, ça me choque !".

Alain Delon, l'homme de droite

Alain Delon l'assume, c'est un gaulliste dans l'âme, un homme de droite. N'ayant pas peur d'afficher ses opinions, il soutient Valéry Giscard puis Raymond Barre. Des années plus tard, c'est le candidat à la présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy qui reçoit son soutien. Mais en 2016 lors de la primaire de la droite, il se rapproche d'Alain Juppé, considérant que Nicolas Sarkozy l'avait "largué" quelques années auparavant. Il affiche son soutien à François Fillon dans une lettre ouverte trois jours avant le premier tour. Il écrit : "François Fillon, dont j'admire le courage, l'expérience et la volonté sans faille en toutes circonstances, n'a selon moi, pas de rival. Je le dis en homme libre, en homme d'honneur et de fidélité aux valeurs et aux principes qui m'ont toujours guidé, ceux à donner et à transmettre d'urgence ! Il ira, à n'en pas douter, jusqu'à la victoire". Déçu par les résultats du premier tout, l'acteur ne votera pas au deuxième tour.

Une solitude choisie et assumée

Alain Delon, l'homme fort du cinéma français est plus sensible et fragile qu'il n'y paraît. Dans une interview à l'AFP à l'occasion de ses 80 ans, Mireille Darc, qui fût sa compagne pendant plus de 15 ans et son amie pendant plus de 35 ans, a  évoqué "la solitude profonde" de l'acteur. Selon elle, l'acteur "est un homme seul. Il ne se plaint pas. C'est son choix. Il a envie de vivre comme cela actuellement. C'est son problème. La solitude le calme et l'apaise (…) Aujourd'hui, c'est un homme plus introverti, mais ce n'est pas une victime : c'est un battant". Pour Mireille Darc, Alain Delon a toujours était habité par "un mal-être qui vient de très loin, de sa petite enfance peut-être". Elle affirmait à l'époque que son ami n'était pas dépressif même si l'acteur a parfois lui-même abordé une possible dépression qui lui aurait donné envie d'en finir, la seule chose qui le retenait étant ses enfants. 

Opérations et problèmes de santé

Depuis quelques années, Alain Delon enchaîne les problèmes de santé. L'acteur a été opéré en 2012 à cause de problèmes cardiaques. En 2014, il est conduit d'urgence à l'hôpital et les médecins l'opèrent au niveau des nerfs du visage pour soulager ses douleurs dans les cervicales. Quelques jours après la mort de Mireille Darc, il est à nouveau hospitalisé. Rapidement, ses enfants rassurent les médias sur son état de santé, sa fille Anouchka ne parle que d'une opération qui était déjà prévue et après avoir rassuré le public sur son état de santé a déclaré au Parisien : "Il faut arrêter d'enterrer les gens". En sortant de l'hôpital, Alain Delon rassure ses fans en déclarant au quotidien "je suis heureux que ma fille ait rétabli la vérité. Je vais très bien".

Les dernières volontés d'Alain Delon

Alain Delon a déjà parlé de ses dernières volontés. L'acteur souhaiterait être enterré dans sa propriété de Douchy avec ses chiens. Au fond du parc, un cimetière pour ses chiens où "il y a trente-cinq tombes. Quand les chiens sont en couple, je les mets ensemble. Toute ma vie est là, dans ces tombes" déclara-t-il au magazine Doggy. Au milieu, il a déjà fait construire une chapelle, un caveau avec huit places dans lequel pourrait le rejoindre sa famille. En France, la loi interdisant d'être enterré ailleurs que dans un cimetière, l'acteur a déjà fait toutes les démarches auprès de la mairie pour être sûr que ses dernières volontés soient respectées.

Un dernier film avec Sophie Marceau ?

À la demande du réalisateur Patrice Leconte, Alain Delon a accepté de jouer dans un nouveau film qui sera tourné cet automne. Sur le plateau du 20h de France 2, l'acteur avait confié qu'il voudrait "partager l'affiche avec Sophie Marceau avant de partir". Patrice Leconte a donc tenté de réaliser le vœu de son ami en demandant à l'actrice de rejoindre le projet. Mais occupé par le tournage d'un autre film, elle refuse. Il a alors parlé de Juliette Binoche à Alain Delon qui était ravi que l'actrice accepte de jouer à ses côtés. Si on ne sait encore que peu de choses sur ce film, Patrice Leconte a tout de même révélé que les deux acteurs vivraient une idylle à l'écran.