J.J. Abrams : "Je vais probablement m'arrêter là" avec Star Wars [Interview]

J.J. Abrams : "Je vais probablement m'arrêter là" avec Star Wars [Interview] Chargé de mettre un point final à la saga des Skywalker dans Star Wars, le réalisateur J.J. Abrams a répondu à nos questions sur L'Ascension de Skywalker.

Au cours d'une interview réalisée à Londres au lendemain de la sortie française de Star Wars L'Ascension de Skywalker, le réalisateur J.J. Abrams a accepté de répondre à nos questions sur la façon dont il a créé ce grand final pour la nouvelle trilogie et pour la saga de neuf films lancée il y a 42 ans par George Lucas. Il revient également sur la façon dont les fans ont influencé ou non le processus d'écriture du film et sur son avenir avec la licence Star Wars.

Y a-t-il eu une forme d'influence des réactions des fans sur l'écriture Star Wars 9 ?

On était très conscients du contexte dans lequel on écrivait ce film. Mais comme il y avait toutes sortes de réactions [après Star Wars 8], ce n'est pas comme s'il y avait eu un consensus chez les fans. Il était donc dur de trouver comment l'approcher d'une autre manière qu'en racontant l'histoire en laquelle on croyait de la meilleure manière possible.

Récemment, Rian Johnson s'est exprimé au sujet d'apporter aux fans ce qu'ils n'attendent pas. Quelle est votre opinion sur ce processus créatif ?

Comment ne pas être d'accord avec ça ? Ca me parait évident, oui. Je suis totalement d'accord.

Quelle a été votre approche pour écrire la fin des personnages que vous avez créés dans Le Réveil de la Force ?

Pour beaucoup, j'ai surtout continué les conversations que j'avais eues avec Lawrence Kasdan à l'époque du Réveil de la Force tout en gardant en tête ce qui s'est passé dans Les Derniers Jedi. C'est une réponse ennuyeuse mais le processus a consisté à se demander : Qu'est-ce que je veux voir ? Qu'est-ce que je crois qu'il va se passer ? Qu'est-ce qui me paraît inévitable ? Qu'est-ce qui serait surprenant ? Toutes ces questions.

Pensez-vous que la trilogie aurait bénéficié d'avoir un seul réalisateur sur trois films ?

Je ne pense pas. Pour moi, le fait d'avoir été là, me mettre en retrait pour prendre de la distance, voir Rian [Johnson] raconter une histoire que j'ai beaucoup appréciée et qui était très différente de tout ce que quiconque aurait pu faire. Puis revenir et voir comment ces deux histoires pouvaient s'imbriquer, j'ai trouvé que ça créait une énergie intéressante. Mais si lui ou moi ou quelqu'un d'autre s'était occupé des trois, ça aurait été bien aussi.

Vous voudriez vous charger d'autres projets Star Wars dans le futur ?

Vous savez, j'ai eu beaucoup de chance d'être impliqué dans Star Wars. J'ai l'impression de m'être servi au buffet deux fois et me resservir une troisième fois me paraîtrait déplacé. Donc je vais probablement m'arrêter maintenant.