Les remparts protégés par les brise-lames

Les brise-lames, ces troncs d'arbre noircis enfoncés dans le sable, sont indissociables de la ville. Plantés depuis 1698 sur la grande grève, ils sont destinés à briser les lames afin que les remparts soient protégés du choc des vagues, particulièrement puissantes lors des grandes marées.
©  Kevin Puget - stock.adobe.com