Station de ski et Covid : pass sanitaire, masque, quels contrôles ?

Station de ski et Covid : pass sanitaire, masque, quels contrôles ? STATION DE SKI. Le pass sanitaire s'applique désormais dans toutes les remontées mécaniques des stations de ski car le taux d'incidence du Covid-19 dépasse 200 cas pour 100 000 habitants au niveau national. A quel endroit est-il contrôlé et qu'en est-il du port du masque ? Toutes les infos sur le protocole.

[Mis à jour le 26 novembre 2021 à 12h11] Alors que les stations de sports d'hiver sont dans les starting-blocks, les remontées mécaniques n'échapperont pas au pass sanitaire dès le samedi 4 décembre 2021. "La règle que nous a donnée le gouvernement, c'est que ce sera obligatoire là où le taux d'incidence dépasse 200. Et on y est déjà", a confié à nos confrères de 20 Minutes Frédéric Gil, le directeur d'Isola 2000, Auron et Saint-Delmas le Selvage dans le département des Alpes-Maritimes. En effet, ce jeudi 25 novembre, le seuil d'incidence de 200 cas pour 100 000 habitants a été dépassé au niveau national.

En plus de l'obligation de présenter un pass sanitaire à l'entrée des remontées mécaniques des 250 domaines de ski français, avec des contrôles aléatoires au niveau des points de vente de forfaits et des files d'attente, le port du masque est requis dans les télécabines, en extérieur dans les files d'attente et lieux de brassage, et une distanciation est également imposée dans les files d'attente des remontées mécaniques, "avec des contrôles aléatoires". 

"Nous voulons éviter une saison noire aux stations blanches qui ont déjà payé un lourd tribut l'année dernière. Nous voulons permettre aux Français de se détendre pendant les vacances, d'aller skier. Cela impose, comme d'autres activités du quotidien désormais, d'avoir une vaccination en règle ou de présenter un test très récent négatif", a indiqué le ministre de la Santé ce vendredi 26 novembre sur TF1. 

Le pass sanitaire est-il exigé à l'entrée des remontées mécaniques des stations de ski ?

Le 6 novembre, le Premier ministre Jean Castex, en déplacement en Haute-Savoie, avait annoncé que dans le cas où le taux d'incidence national venait à repasser au-dessus des 200 cas pour 100 000 habitants, le pass sanitaire deviendrait obligatoire dans les stations de ski. Ce qui est désormais le cas : depuis vendredi 26 novembre, le taux d'incidence national s'est établi à 212,9 cas positifs au Covid-19 pour 100 000 habitants. 

"On s'attendait à ce que ce seuil de 200 soit franchi en cours de saison, mais pas à ce que cela arrive aussi tôt", a confié au Figaro Jacques Alvarez, directeur marketing et communication d'Altiservice, l'exploitant des domaines de Saint-Lary et de Font-Romeu Pyrénées 2000 dans les Pyrénées. "Les contrôles seront systématiques en billetterie lors du retrait des forfaits, et aléatoires dans les files d'attente des remontées mécaniques", a-t-il ajouté. Un décret ministériel sera publié prochainement pour une application du pass sanitaire à partir du samedi 4 décembre.

Où le port du masque est-il obligatoire dans les stations de ski ?

Le port du masque est obligatoire dans les files d'attente des remontées mécaniques, les lieux d'affluence en extérieur mais aussi dans les télécabines. Mais sur les télésièges ou téléskis, et pendant la descente, il n'est évidemment pas requis. 

Interrogé sur le sujet le 7 novembre sur LCI, Alexandre Maulin, le président des Domaines skiables de France, n'a pu cacher son enthousiasme, insistant sur la clarté de la feuille de route délivrée. Conscient du risque que représenterait une nouvelle flambée de l'épidémie, il a déclaré : "Aujourd'hui, on vit dans une pandémie et on doit s'adapter pour donner du plaisir aux gens sur les pistes de ski. Vous allez avoir cinq minutes de masque à la montée et ensuite, vous allez profiter d'une longue descente pendant lesquelles vous allez pouvoir respirer le bon air de la montagne."