Charles Pic, nouvel espoir français de la F1

Charles Pic, nouvel espoir français de la F1 Il y aura un pilote français en F1 en 2012. Charles Pic, qui a signé un contrat de deux ans avec l'équipe Marussia, s'est fixé comme objectif de rapidement "atteindre le niveau" de son coéquipier Timo Glock.

Le mardi 6 décembre à Paris a eu lieu une conférence de presse de l'écurie Marussia, en présence du jeune Charles Pic, qui défendra les couleurs françaises sur les circuits. Un Tricolore en F1 ça n'était plus arrivé depuis fin 2009 (avec Romain Grosjean et Sébastien Bourdais).

Chargement de votre vidéo
"Charles Pic, nouvel espoir français de la Formule 1"

Né le 15 février 1990 à Montelimar, Charles Pic fait ses classes en kart. En 2005, alors qu'il est junior, il termine notamment 3e du championnat d'Europe.

Vient ensuite le temps de la monoplace, successivement en Formule Campus, en Formule Renault 2.0 puis 3.5, et en GP2 depuis 2009. En 2011, au sein de l'écurie Barwa Addax Team, il termine 4e du championnat avec 2 victoires dans la saison.

Le 27 novembre, le team Marussia annonce officiellement qu'il recrute le Français pour piloter en 2012 aux côtés de Timo Glock.

Des essais convaincants

Ce qui a convaincu John Booth, le patron de l'écurie Marussia, c'est le premier test en F1 de Charles Pic. Le 27 octobre, il déclarait à L'Equipe : "Nous gardons un oeil sur les formules de promotion et Charles est un de ceux qui nous a le plus attirés ces dernières saisons. Mais le vrai baromètre a été le test d'Abu Dhabi la semaine dernière où nous lui avons assigné plusieurs essais afin d'évaluer son potentiel. C'était sa première fois dans une F1, il aurait pu être submergé mais il s'est montré très concentré sur ce qu'il avait à faire. Les essais hivernaux vont vite arriver, nous avons donc peu de temps pour qu'il prenne ses marques, mais c'est un jeune homme très déterminé et il a très bien travaillé la semaine dernière, il est très mature, je n'ai donc aucun doute sur sa capacité à être prêt pour le début de saison".

Réponse dès le 18 mars 2012, au Grand Prix d'Australie.

A consulter également