Énora Malagré : victime de "3 fausses couches par an", elle renonce à son utérus

Énora Malagré : victime de "3 fausses couches par an", elle renonce à son utérus La décision est prise. Énora Malagré, victime d'endométriose, a décidé de se faire retirer son utérus. Retour sur l'annonce de l'ex-chroniqueuse de TPMP.

L'ex-chroniqueuse de Touche pas à mon poste (TPMP) a pris une grande décision en cette fin d'année 2017. Pas besoin d'attendre le début de l'année 2018 pour prendre des résolutions, Énora Malagré est décidée : elle va se "faire retirer l'utérus". Âgée de 37 ans, l'ex-chroniqueuse de Cyril Hanouna souffre en effet d'endométriose, soit de présence d'endomètre, le tissu utérin, hors de la cavité utérine. Pour faire simple, ce dernier colonise d'autres organes que l'utérus. Il s'agit d'une maladie gynécologique méconnue en France. Comme le rapporte RTL Girls, "cette méconnaissance entraîne un retard de diagnostic de six ans en moyenne". 

VIDEO. Il s'agit de la 1ère cause d'infertilité chez la femme en France : l'endométriose, qu'est-ce c'est ?

"À 37 ans, c'est jeune, mais je dois avancer"

Si les symptômes varient d'une femme à l'autre, cette maladie se traduit notamment par des règles douloureuses et abondantes, de crampes pelviennes, abdominales ou encore lombaires, et par une certaine fatigue. 30 à 40% des femmes atteintes par cette maladie sont également victimes d'infertilité. C'est notamment le cas d'Énora Malagré. "Je suis atteinte d'endométriose, je ne peux donc pas avoir d'enfants, la maladie est trop avancée", s'est confiée l'ex-chroniqueuse de TPMP à Paris Match.

"À l'époque de TPMP, j'ai fait jusqu'à trois fausses couches par an : ça m'a bouffé la vie !", a également déclaré Énora Malagré qui est revenue rapidement sur la situation compliquée à laquelle elle doit faire face : "Quand je suis en crise, je peux être HS pendant quarante-huit heures". Et d'annoncer : "Alors, j'ai pris la décision de me faire retirer l'utérus. À 37 ans, c'est jeune, mais je dois avancer."

Article le plus lu : Alexandre Benalla : les dernières révélations : voir les actualités

Annonces Google