Rio-Paris : un A330 d'Air France en difficulté

Rio-Paris : un A330 d'Air France en difficulté Un Airbus A330 volant entre Rio et Paris a activé une manœuvre d'urgence et a fini sa course à Casablanca, au Maroc.

L'histoire a pu rappeler de très mauvais souvenirs aux pilotes et aux clients de la compagnie. Un avion d'Air France naviguant entre Rio et Paris vendredi a dû atterrir d'urgence à Casablanca, au Maroc, à cause d'un problème. L'appareil est un A330, le même Airbus que celui qui s'est abîmé en novembre 2009 en effectuant le même trajet, laissant 228 personnes périr au milieu de l'Atlantique. C'est une avarie sur l'un des deux moteurs qui est à l'origine de cette procédure d'urgence. Si une porte-parole de la compagnie a confirmé l'incident, peu de détails ont filtré sur la panne. Le "déroutement" a été "maitrisé" s'est contentée de dire la communicante. Une enquête a été ouverte en interne pour préciser les circonstances précises de la défaillance du moteur.

"Les procédures de la compagnie impliquent de se dérouter immédiatement sur l'aéroport de dégagement le plus proche, prévu par le plan de vol", a indiqué Air France. " En l'occurrence, c'était Casablanca." L'A330 était parti de Rio jeudi soir avec un peu plus de 200 passagers à bord et une douzaine de membres dans son équipage. Certains ont été transférés sur un autre vol qui est arrivé en France un peu plus tard dans l'après-midi. Mais la plupart n'a pu quitter Casablanca qu'en toute fin de journée, avec un avion qui a décollé à 18h39 du Maroc pour rallier Paris vers 22h30. Air France a récemment été pointée du doigt dans un documentaire de Canal+ mettant en évidence de nombreuses failles de sécurité. Le document évoquait "un crash tous les trois ans" en moyenne pour la compagnie sur ces 12 dernières années. La formation des pilotes était elle aussi critiquée. Air France a réagi dans un long communiqué et a menacé les auteurs du reportage jugé "à charge" de poursuites.

EN VIDEO - Un rapport publié en juillet 2012 a décrit les circonstances du crash du vol d'Air France Rio-Paris, qui a fait 228 morts le 1er juin 2009. Il aurait été causé par une combinaison de facteurs techniques et humains, a conclu le Bureau d'enquêtes et d'analyses.

Chargement de votre vidéo
"Vol Rio-Paris : les raisons du crash"