Toujours sur Linternaute.com

Suggestions de diaporamas

Le 6 juin 1950, l'expédition française dans l'Himalaya dirigée par Maurice Herzog réalise la première ascension de l'Annapurna qui culmine à 8 078 mètres. C'est la première fois qu'une équipe d'alpinisme atteint un sommet de plus de 8 000 mètres. Le chef de l'expédition y laissera tous ses orteils et les doigts des deux mains et Louis Lachenal, son coéquipier, plusieurs orteils. Elu député en 1962, Maurice Herzog sera secrétaire d'État à la Jeunesse et aux Sports de 1963 à 1966.

A la fin des années 1990 et au début des années 2000, l'exploit de Maurice Herzog sera contesté. Le fils de Louis Lachenal, son camarade dans l'aventure de l'Annapurna, regrettera par exemple que son père soit resté dans l'anonymat, Herzog étant souvent présenté comme le héros de l'expédition, en dépit des autres membres. On soulignera aussi que l'acharnement de l'alpiniste  lors de l'ascension a pu forcer Lachenal à continuer quitte à risquer sa vie et à être mutilé par la suite. Enfin, la propre fille de Maurice Herzog a récemment  avoué avoir du mal à croire à son exploit, présentant parfois son père à la télévision comme un mystificateur.

Et aussi sur L'Internaute

Suggestions de contenus