Le procès de Bordeaux

Le 12 janvier 1953, un procès s'ouvre devant le tribunal militaire de Bordeaux. Vingt-et-un accusés dont quatorze Alsaciens malgré-nous doivent être jugés pour crime de guerre. Le président est un magistrat civil, Nussy Saint-Saëns.
©  INTERCONTINENTALE /AFP

Suggestions de contenus