L'or spolié des nazis

A chaque victoire militaire, les nazis s'emparaient de l'or monétaire du pays. Un butin utile pour le IIIe Reich en raison d'un conflit toujours plus coûteux. Lingots, pièces, bijoux, devises... Un commando spécial appelé Devisenschutzkommandos faisait main basse sur les coffres-forts des banques et des personnes fortunées. Ainsi, aux Pays-Bas, les Nazis se sont emparés entre autre de 100 tonnes d'or de la banque nationale.
©  Bundesarchiv, B_323_Bild-311-064

Suggestions de contenus