Drones : la Chine dévoile un laser anti-drone redoutable

Drones : la Chine dévoile un laser anti-drone redoutable La Chine annonce avoir développé un laser anti-drone. Une arme redoutable capable d'agir en quelques secondes sur des appareils miniatures.

La France doit-elle s'inspirer de la Chine pour éviter le survol de ses centrales nucléaires par des drones ? Pékin annonce avoir développé une arme redoutable contre ces appareils volants miniatures et pilotés à distance qui inquiètent de plus en plus les autorités. L'agence officielle Xinhua (Chine nouvelle) vient de rapporter la création d'une arme laser capable de mettre en pièce un drone léger en plein vol. Le laser est actif à deux kilomètres à la ronde, indique l'agence et peut atteindre une toute petite cible volant à basse altitude. Entre la localisation et la destruction de l'appareil, un délai très court de 5 secondes à peine est nécessaire. Selon un communiqué de l'Académie d'ingénierie de Chine, ce nouveau système de défense jouera un rôle clé dans les prochaines années alors que Pékin a annoncé vouloir renforcer ses mesures de sécurité avant d'accueillir le Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec).

Alors qu'ils étaient jusqu'à présent réservés à un usage militaire (les Etats-Unis les utilisent déjà massivement contre leurs ennemis au Moyen-Orient notamment), les drones sont en train d'entrer dans les foyers. Et des organisations plus ou moins obscures peuvent désormais survoler sans impunité des sites sensibles. Depuis le mois dernier, en France, plusieurs centrales sont régulièrement survolées par des drones, dont les autorités peinent à trouver l'origine. En moins de trente jours, la grande majorité des 20 centrales française auraient déjà été survolées. Manœuvre d'un groupuscule écologiste pour prouver le manque de sécurité des centrales ? Œuvre d'un particulier plaisantin ou acte plus dangereux voire terroriste en préparation ? Le flou règne désormais sur ces étranges survols. Les gendarmes qui surveillent les centrales ont interdiction de tirer sur ces drones quand ils sont au-dessus des réacteurs, mais ils ont reçu l'ordre d'abattre tout drone qui serait "à l'approche" d'un site nucléaire. Mais ce sont des fusils à pompe qui seraient utilisés pour les neutraliser...

Les médias chinois ont dévoilé un dispositif bien plus évolué. Une grosse boîte carrée, mobile et camouflée, qui dispose d'un canon laser. Un dispositif à importer d'urgence ?

Article le plus lu - Ecoutez l'album de Johnny Hallyday › Voir les actualités

Annonces Google