Clément Méric : qui était cet étudiant tué en plein Paris ?

Clément Méric a été violemment agressé par un groupe de jeunes décrits comme appartenant à l'extrême droite radicale. La mort de ce jeune homme de 18 ans, étudiant à Sciences-Po, a été officiellement confirmée.

[Mis à jour le 6 juin 2013 à 17h36] Clément Méric a été sauvagement agressé mercredi 5 juin en plein Paris, près de la gare Saint-Lazare, par plusieurs personnes décrites comme des "skinheads" ou des "militants d'extrême droite radicale". Le drame s'est déroulé rue Caumartin, alors que Clément Méric et quelques amis sortaient d'une vente de vêtements privée. Hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière, le jeune homme de 18 ans était dès le soir de l'agression en état de mort cérébrale. Sa mort a été officiellement confirmée ce jeudi 6 juin.

Que sait-on de Clément Méric ? Etudiant en première année à Sciences-Po Paris, il était originaire de Brest selon le groupe antifasciste Paris-Banlieue. C'est au sein de ce collectif que le jeune homme a milité, participant notamment à plusieurs manifestations "contre le fascisme". Une source policière présente le jeune homme décédé des suites de ses blessures comme "gravitant dans la mouvance d'extrême gauche anti-fasciste".

Son engagement politique était surtout concentrée contre les idées de l'extrême droite. Clément Méric était aussi militant au sein du syndicat étudiant "Solidaires". Le syndicat estime d'ailleurs que "la mort de notre camarade s'inscrit dans le contexte de la progression d'un mouvement fasciste violent en France et ailleurs en Europe". Les proches de Clément Méric le décrivent comme une personnalité très impliquée et revendiquant ses idées politiques.

Un militant d'extrême gauche ?

Alors que peu d'éléments permettent de définir précisément ce qu'il s'est réellement passé et qui est responsable de la mort de Clément Méric, bon nombre de médias présentent le drame comme une affaire "extrême droite contre extrême gauche". La police évoque, avec les éléments dont elle dispose, de violences à "connotation politique".

Qui sont les agresseurs de Clément Méric ? Le jeune étudiant a été agressé par trois personnes, deux hommes et une femme selon la police. Selon de "nombreux témoignages directs" recueillis par la police judiciaire, ces trois personnes auraient échangé avec Clément Méric des "invectives" et provoqué quelques bousculades. En bas de la rue Caumartin, les trois "skinheads" auraient ensuite attendu le jeune homme "avec des renforts". Un témoin indique que Clément Méric "a été frappé par l'un des skins qui avait un poing américain et a chuté sur la chaussée en heurtant un plot au passage".

"J'ai aperçu un homme avec un tatouage dans le cou. C'était une croix gammée. L'homme faisait 1,90 m, il avait le crâne rasé. Ensuite, j'ai aperçu un de ses collègues avec un tee-shirt du Front national. Je n'avais jamais vu un homme avec des tatouages nazis et des bottes, à part dans les films" expliquait ce matin un témoin sur RTL.

Les accompagnateurs de la victime ont indiqué que les agresseurs faisaient partie du groupuscule d'extrême droite radicale "Jeunesses nationalistes révolutionnaires". Son fondateur, Serge Ayoub, a réfuté toute implication de cette organisation dans la bagarre, qui aurait, selon lui, été initiée par Clément Méric et ses amis.

EN VIDEO : Une amie de Clément Méric réagit à la violente agression :

Crédits image : Capture d'écran de la page Facebook Action Antifascite Paris-Banlieue

Paris

Dernière minute