Elections départementales 2015 : Marine Le Pen a voté bien entourée (VIDÉO)

Elections départementales 2015 : Marine Le Pen a voté bien entourée (VIDÉO) VOTE - C'est avec un large sourire que Marine Le Pen a voté à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), aux côtés du maire Steeve Briois, dans la matinée.

A voté ! Marine Le Pen a glissé son bulletin de vote des élections départementales, ce dimanche dans la matinée, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). Un fief FN dirigé par Steeve Briois depuis 2014, qui a bien sur accompagné marine Le Pen dans le bureau de vote. La chef du parti lepéniste, portée par d'excellents sondages depuis le mois de novembre, peut être confiante à l'approche des résultats du premier tour, dont les premières estimations seront communiquées à partir de 20 heures. Le FN mise gros sur des départementales, une élection où il déployé une armée de candidats. Avec pour objectif de faire au moins aussi bien qu'aux Européennes de juin dernier, qui avaient couronné le FN parti numéro 1 de France. L'objectif est aussi, et surtout, conquérir plusieurs départements, comme le Var, le Vaucluse, l'Oise ou encore l'Aisne.

Même s'il a fait la course en tête dans les sondages, le FN n'a pas été épargné par les polémiques durant la campagne. Certains candidats s'étant fait épingler pour des propos ouvertement racistes, antisémites ou homophobes. Face à ces dérapages, la direction centrale du parti a, la plupart du temps, été sévère en excluant les brebis galeuses. Pas de quoi faire vaciller la flamme du FN qui séduit toujours plus. Sûre de ses forces, Marine Le Pen avait même précisé, à un mois du vote qu'elle demanderait, en guise de garantie, "quatre ou cinq points qui apparaissent essentiels", en échange du soutien FN au second tour. "S'ils ne le font pas, ils dirigeront tout seuls", a prévenu l'eurodéputée. Et de conclure : "Nous ne sommes pas là pour marchander, mais pour [...] appliquer les idées qui sont les nôtres".

En vidéo - La présidente du Front national indiquait en octobre dernier qu'elle préférerait couper les allocations que perçoivent les familles étrangères plutôt que de baisser celles des Français.

Article le plus lu - "Chikirou n'est pas ma compagne", s'agace Mélenchon › Voir les actualités

Annonces Google