Frères Kouachi : Saïd "formellement reconnu comme agresseur" (Cazeneuve)

Frères Kouachi : Saïd "formellement reconnu comme agresseur" (Cazeneuve) Dans une allocution ce jeudi soir, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a fait savoir que 9 personnes étaient en garde à vue dans le cadre de l'attentat contre Charlie Hebdo. Et a confirmé que Saïd Kouachi avait été "formellement reconnu sur photo comme agresseur".

Lors d'une allocution prononcée ce jeudi soir, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a révélé que neuf personnes étaient en garde à vue dans le cadre des attentats contre Charlie Hebdo. Il a en outre précisé que plus de 90 témoins ont été entendus dans le cadre de l'enquête. Et confirmé que Saïd Kouachi, un des deux terroristes présumés, a été "formellement reconnu sur photo comme agresseur". Saïd Kouachi et Chérif Kouachi sont traqués dans le sud-ouest de l'Aisne depuis le début de l'après-midi.

Concernant la fusillade de Montrouge, survenue ce jeudi matin, et ayant causé la mort d'une policière, Bernard Cazeneuve affirme qu'"aucun élément ne permet de relier, à ce stade", ce drame avec celui de mercredi contre Charlie Hebdo. Bernard Cazeneuve a en outre appelé les Français à "rester unis et soudés", et à combattre les amalgames. "Toutes les composantes de l'islam français ont condamné cette attaque terroriste", a-t-il rappelé.

En vidéo - Au lendemain de l'attentat qui a visé Charlie Hebdo, Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a confirmé jeudi matin sur Europe 1 "la mobilisation exceptionnelle des forces de police".

Article le plus lu - "Chikirou n'est pas ma compagne", s'agace Mélenchon › Voir les actualités

Annonces Google