Commander Charlie Hebdo : abonnés et commerçants face à la pénurie

Commander Charlie Hebdo : abonnés et commerçants face à la pénurie La pénurie suscite la frustration de nombreux Français, y compris chez les abonnés et les habitués. Même commander Charlie Hebdo s'avère difficile. L'acheter reste cependant possible sur le Web, avec des délais, ou en kiosque avec de nouvelles vagues d'impressions.

Trouver le Charlie Hebdo numéro 1178 relève du parcours du combattant. Voire de la mission impossible. Ce matin, les 700 000 premiers exemplaires mis en vente se sont écoulés en quelques dizaines de minutes. 300 000 supplémentaires vont irriguer les points de vente ce mercredi après-midi mais cela risque d'être insuffisant tant la demande est forte. Au total, ce sont 5 millions d'exemplaires qui doivent sortir de l'imprimerie pour être diffusés sur plusieurs jours jusqu'à jeudi de la semaine prochaine. En attendant, certains clients ont d'ores et déjà demandé à leurs kiosquiers de leur réserver un exemplaire. Une pratique rusée que certain commerçant ont toutefois refusé, a constaté La Voix du Nord. "Vous imaginez, c'est un village, trente exemplaires pour 300 commandes, si j'en mets un de côté pour le maire, ça va se savoir, c'est ingérable", expliquait au quotidien régional le patron d'un café de Fleurbaix (Nord). A Paris, des commerçants ont également refusé ce genre de pratique. En gros, premiers arrivés, premiers servis.

Les abonnés de l'hebdomadaire satirique devront eux aussi faire le pied de grue au petit matin devant les kiosques car ils ne recevront pas le numéro à leur domicile. Reste une solution pour acquérir Charlie : passer par des sites d'achat en ligne. Il existe des plateformes permettant d'acheter, légalement, le titre, même si là, les livraisons ne sont pas prévues avant la semaine prochaine. A noter aussi que des version PDF, illégales, circulent sur la toile. Les plus pressés (et fortunés) ont pu se tourner vers eBay, certains internautes ayant décidé de revendre l'exemplaire historique dans sa version papier. Et les prix se sont envolés : jusqu'à... 7 000 euros. Un business qui aurait pu s'avérer juteux si eBay n'avait pas décidé de retirer, quelques heures plus tard, toutes ces annonces de ce type. La firme, dans un communiqué mis à jour mercredi 14 janvier, fait savoir qu'elle "ne souhaite pas valoriser le commerce autour de cette tragédie".

En vidéo - Initialement prévu pour être tiré à 1 million, puis 3 millions d'exemplaires, ce sont finalement 5 millions de Charlie Hebdo qui seront distribués ces prochains jours.

Article le plus lu - Un proche de Jacques Chirac fait le point sur sa santé › Voir les actualités

Annonces Google