Et après : une année normale ?

L'année 2015 pourrait être une année dans les moyennes météorologiques. Les records de chaleur ne sont pas en vue. © sborisov - Fotolia
Difficile de se prononcer sur l’automne 2015. "Pour l’instant, il n’y a pas d’anomalie qui se dessine", lâche Régis Crépet, concédant cependant qu’il est encore trop tôt pour faire des plans sur les feuilles mortes. N’empêche, l’année 2015 pourrait signer un retour à la normale météorologique. L’hiver a été standard, froid, mais sans excès, un an après un non-hiver. S’il sera sec, le printemps ne devrait pas être chaud. L'été pourrait mélanger beau temps (en juillet) et humidité (en août). Au total, on pourrait être assez loin des records de température de l’année 2014 (qui figure, en France, parmi les trois plus chaudes jamais relevées). La normalité va-t-elle aussi redevenir à la mode en matière de météo ? Réponse dans quelques mois...
Suggestions de contenus