Nouveau Vélib : les tarifs pour 2018 ont été dévoilés, toutes les infos

Nouveau Vélib : les tarifs pour 2018 ont été dévoilés, toutes les infos VELIB - Après la présentation des nouveaux vélibs fin octobre, la grille tarifaire est désormais connue et sera effective en 2018. Les prix ont été augmentés, mais le service promet d'être amélioré.

[Mis à jour le 10 novembre 2017 à 17h43] Vélib, le service de location de vélo parisien, en place depuis plus de dix ans, va connaître une véritable révolution. A partir du 1er janvier 2018, les Vélibs gris de JC Decaux ne seront plus disponibles dans la capitale française. A la place, les Parisiens et les touristes qui souhaitent se déplacer sur les pistes cyclables auront à leur disposition de nouveaux véhicules. Comme annoncé, les prix vont augmenter, à commencer par celui de l'abonnement classique. Rebaptisé "V-plus", il passera de 29 à 37,20 euros par an, soit une augmentation de près de 30% ! A noter qu'inversement, l'abonnement classique réservé aux jeunes baissera (de 29 à 27,60 euros par an), tout comme le tarif dit "social" (de 19 à 18,60 euros par an). Pour souscrire à l'abonnement qui inclut la possibilité de louer les Vélibs électriques - la grande nouveauté - il faudra débourser 99,60 euros par an.

© Alain Longeaud - Mieux

Abonnement 24 heures : plus de 3 euros d'augmentation

Mais l'augmentation la plus spectaculaire concerne les abonnements à la journée. Des 1,70 euros actuels, le pass Vélib 24 heures passera à 5 euros ! Rebaptisé tarif "V-découverte", il permettra toujours de rouler avec la première demi-heure gratuite. Ces augmentations significatives étaient prévues car elles "tiennent compte du nouveau périmètre du service élargi à 68 villes du Grand Paris et des innovations technologiques qu'apportera Vélib' Métropole". Une hausse des prix justifiée également par la V-Box, ce petit boitier intégré au guidon qui comporte le lecteur de carte pour déverrouiller le vélo, mais qui permet surtout de se connecter au smartphone de l'utilisateur (via Bluetooth) pour afficher sur son écran le temps de location, la distance parcourue et (à terme) des indications de navigation. Par ailleurs, les vélos sont annoncés comme plus sécurisés et pourront être déposés en borne même si celle-ci est pleine.

A quoi ressembleront ces nouveaux Vélibs ? On le sait depuis ce mercredi 25 octobre, puisque la mairie de Paris a organisé une conférence de presse pour les présenter. Les services d'Anne Hidalgo ont choisi de mettre sur le parc de location deux gammes de véhicule : un Vélib vert, traditionnel qui représentera 70% du parc et un Vélib bleu, électrique. Les deux modèles du nouveau Vélib peuvent être testés gratuitement du 25 au 27 octobre à la Rotonde du Bassin de la Villette.

Les nouvelles villes desservies

Les nouveaux Vélibs entreront à 100% dans le projet du Grand Paris. Dans cette optique, le réseau sera considérablement étendu à hauteur de 68 communes. Une large partie de la petite couronne sera desservie tandis que quelques villes de la grande couronne pourront également profiter du service Vélib, qui annonce un "dispositif unique en Europe". "Je souhaite encourager les maires de la Métropole à proposer de nouveaux projets de connexions de pistes cyclables et de circulations douces entre les communes. Ces projets seront financés par le fonds d'investissement métropolitain et s'ajouteront aux 4.7 millions d'euros déjà engagés pour une vingtaine de projets", explique Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris. Une tournée de présentation est prévue d'ici à janvier 2018, date de la mise en service des nouveaux Vélibs, dans les villes qui accueilleront les vélos en libre service.

Les villes desservies par les nouveaux Vélib © Vélib' Métropole

Une utilisation simplifiée

Bonne nouvelle pour les usagers qui se plaignaient du poids des vélos parisiens, les nouveaux Vélibs sont plus légers. Autre bonne surprise : il sera désormais possible de déposer son vélo à des bornes qui sont déjà remplies, grâce à un ingénieux nouveau système d'accrochage. A noter : le panier devant le guidon est désormais en plastique. Les vélos électriques devraient composer 30% de la flotte totale déployée par la mairie de Paris. Ils pourront atteindre une vitesse de 25 km/h pour une autonomie suffisamment importante pour ne pas tomber en panne durant les trajets parisiens ou en banlieue.

La période de transition

La passation de pouvoir entre JC Decaux, actuel gérant des Vélibs, et Smoovengo, futur prestataire, va durer 6 mois. Le temps de remplacer les 1200 bornes existantes et d'en créer 200 supplémentaires, principalement en banlieue. "Afin de minimiser la gêne pour les usagers Vélib' et les riverains, le Syndicat Autolib' Vélib' Métropole a planifié les travaux sur deux périodes de 3 mois pendant la période hivernale : une première entre octobre et décembre 2017 pour une mise en service de 50 % des nouvelles stations dès le 1er janvier 2018 ; une seconde entre janvier et mars 2018 où les anciennes stations, qui ne fonctionneront plus, seront progressivement remplacées par les nouvelles stations et activées", explique un communiqué de Vélib' Métropole. Les 300 000 abonnés actuels ne verront pas leur abonnement augmenter et il sera maintenu jusqu'à son terme.

Grand Paris

Annonces Google